Signature d'un contrat d'apprentissage pour des jumelles - Léa et Lucie - au sein du groupe Yves Rocher

A+ A-

Bel exemple de partenariat et de mobilisation d'outils dans la construction du parcours vers l'apprentissage

Date de l'événement : Le 11 décembre 2018 de 14h37 à 0h00 - Cet événement est terminé -



Cet article est le fruit d'une co-production :

Logo Agefiph

Léa et Lucie sont deux jumelles âgées de 18 ans. Elles ont une relation de très grande proximité. Leur parcours de vie est très similaire.

Depuis la maternelle, la gestuelle est difficile, ainsi que la représentation dans l’espace. Un diagnostic de dyspraxie (visio-spatiale) a été posé, pour chacune d’entre elle, en CM1.

Les deux sœurs ont réalisé le même parcours scolaire. Elles ont eu une scolarité classique, ponctuée par des changements d’école réguliers.

Elles ont bénéficié d’une AVS dès le CM2 et au cours de toute leur scolarité.

Par ailleurs, elles bénéficiaient de supports pédagogiques adaptés et de décharge ou d’aménagement de temps lors des évaluations.

Elles ont par ailleurs eu un suivi orthophoniste et orthoptiste

A l’issue de la 3ème, elles ont obtenu leur DNB pro.

Elles ont poursuivi par un CAP SAPVER qu’elles n’ont pas mené à terme.

Elles se sont inscrites à la Mission Locale du Pays de Ploërmel au printemps 2017 avec l’objectif de travailler leur projet professionnel.

La Mission Locale, acteur de droit commun, a sollicité LADAPT- service Grafic pour assurer le suivi de Léa et Lucie au travers des Prescriptions Ponctuelles Spécifiques (PPS financées par l’Agefiph.

Trois PPS se sont succédées :

PPS1 : Appui à l’évaluation diagnostic des capacités

PPS2 : Appui à l’élaboration ou à la validation du projet professionnel

PPS3 : Appui à l’intégration et au suivi dans l’emploi

 

Au cours des entretiens, Léa et Lucie font part de leur intérêt pour l’univers du maquillage et des produits de beauté. Partant de ce centre d’intérêt et suite à des échanges avec la famille, il a été décidé de prospecter l’entreprise Yves Rocher (Groupe Rocher Opérations).

 

Un très bon accueil a été réservé à la demande de stage. En lien avec le référent handicap de l’entreprise, qui est par ailleurs ergonome, un temps important a été consacré à l’organisation du stage (période, durée, choix des postes explorés sur la période).

Une rencontre avec les managers des différents postes ainsi qu’une visite du site ont été organisées préalablement au stage.

 

Un premier stage d’un mois a été organisé en novembre 2017 avec 4 postes découverts sur la période (ouverture du courrier, saisie des commandes, contrôle manuel de colis, picking).

Compte tenu de cette expérience probante, tant pour Léa et Lucie que pour l’entreprise, la réalisation d’un deuxième stage est décidée (4 semaines d’affilés – 2 postes différents sur la période : picking (avec utilisation d’un PDA[i]) et ouverture des commandes (Léa) et saisie des commandes (Lucie).

A l’issue de ce stage qui s’est déroulé au printemps 2018, des constats assez similaires au premier sont notés, avec en particulier une bonne prise en main du PDA et une compréhension rapide de son fonctionnement. Par ailleurs, elles se sont montrées à l’aise dans l’activité picking et dans l’agencement et l’optimisation des barquettes.

Compte tenu de la satisfaction de Léa et Lucie et de l’entreprise lors des deux immersions professionnelles, une réflexion s’est opérée pour envisager la mise en place d’un contrat d’apprentissage pour préparer le CAP opérateur logistique, en alternance avec un CFA (centre de formation d’apprentis).

Les objectifs visés : s’immerger sur un temps long en entreprise pour acquérir de réelles compétences professionnelles, obtenir un diplôme, préparer une insertion sociale et professionnelle pérenne, via la formation.

Afin de faire mûrir le projet, plusieurs rencontres avec le CFA (MFR de St Méen) ont été organisées afin de faire une présentation exhaustive de la formation et de son organisation et de lever tous les points d’inquiétude.

 

En parallèle, le référent handicap a vérifié la faisabilité d’un accueil au sein du Groupe Rocher Opérations et en particulier auprès du service RH (Ressources Humaines) dans un contexte de signature récente d’un accord en faveur de l’emploi des personnes handicapées.

 

Cette réflexion s’est finalisée par la signature du contrat d’apprentissage en date du 6/07/2018.

Le contrat a pris effet au 1/10/2018. Léa et Lucie sont accompagnées, chacune, par une tutrice et le référent handicap restera une personne ressource tout au long du parcours.

A l’issue de la signature, une visite des ateliers a permis d’identifier des postes sur lesquels Léa et Lucie pourront exprimer aux mieux leurs aptitudes sans être mises en échec.

 

Léa (à gauche) et Lucie (à droite) CORBIN, en présence de leurs tutrices Mélanie VIEL (à gauche) et Denise MABON (à droite) – Le 6 juillet 2018 lors de la signature des contrats d’apprentissage.

[i] PDA : Le PDA  (Personal Digital Assistant) est un terminal portable informatique disposant d'un outil de lecture code-barres et d'un logiciel de gestion. il permet d'effectuer des actions logistiques  et de les enregistrer en temps réel (mise à jour des stocks, rangement, contrôles, faire signer le destinataire, … )




L’Agefiph en région

Informations, offres d’emploi… Consultez l’espace Agefiph consacré à votre région.