Avec Clubhouse France, Arkema inaugure des nouvelles formes de sensibilisation au handicap psychique

A+ A-

En se rapprochant de l’association spécialisée dans l’accompagnement de personnes porteuses de troubles psychiques, l’entreprise s’est ouverte à de nombreuses possibilités d’actions, permettant d’impliquer directement ses salariés.

1. L'expérience

Fiche actualisée le 04/02/2019


Rencontre avec une structure innovante


Arkema, acteur majeur de la chimie en France, est engagé en faveur de l’emploi des personnes handicapées depuis plus de 20 ans. Le groupe a initié la démarche en 1996, en signant une convention avec l’Agefiph à laquelle ont succédé plusieurs accords agréés. Le dernier en date a été signé en 2017 pour une durée de 4 ans. II concerne 20 établissements soit au total 5 000 salariés.
Depuis le début, la sensibilisation des managers et des salariés est inscrite dans la politique handicap d’Arkema.Cette démarche continue s’est enrichie en 2015 quand Raphaële Grivel, chargée de mission handicap, a croisé la route de l’association Clubhouse France (www.clubhousefrance.org/). « Nous avons découvert une structure très innovante et avons été séduits tant par son mode de fonctionnement que par le projet qu’elle porte. » Arkema envisage immédiatement un partenariat avec la structure, qui ouvre de nombreuses possibilités d’action.
Né à Paris en 2011, suivant un concept développé dans une trentaine de pays, le Clubhouse est un lieu de ressources et d'entraide créé pour et avec des personnes fragilisées par les effets de troubles psychiques (dépression, maladies psychiatriques...). L’association œuvre, d’une part, à leur socialisation et à leur réinsertion professionnelle, et intervient, d’autre part, comme un pôle de ressources et d'expertise auprès d’entreprises souhaitant intégrer ou maintenir dans l’emploi des salariés touchés par ce type de pathologies.

De la sensibilisation à l’implication directe



Dès la première année, un programme de sensibilisation au handicap psychique est mis en place chez Arkema. Une intervenante du Clubhouse et un de ses membres* se déplacent au siège parisien pour rencontrer les coordinateurs handicap, qui sont les relais de l’accord dans les 20 établissements. À la suite de ce premier contact, des conférences en direction des salariés sont organisées sur certains sites.
Une deuxième action est programmée, cette fois-ci dans les murs du Clubhouse : les équipes de recrutement du siège, le médecin coordonnateur et les représentants du personnel membres de la commission de suivi de l’accord, sont conviés à une visite de la structure. D’autres échanges suivent, notamment à l’occasion d’un forum au siège d’Arkema. Dans l’optique de la construction de leur projet professionnel, des membres du Clubhouse se voient offrir la possibilité de venir interroger des salariés du groupe pour découvrir leur métier.
L’implication des collaborateurs d’Arkema prend aussi la forme du mécénat de compétences. Une dizaine d’entre eux [à confirmer] participent à des ateliers au cours desquels ils conseillent leurs interlocuteurs sur des aspects concrets de leur recherche d’emploi (l’utilisation de LinkedIn, l’entretien de recrutement, la question du handicap lors de l’entretien, etc.).

Un partenariat élargi au Clubhouse Lyon


En 2017, cette approche collective s’est individualisée avec la mise en place d’un système de parrainage. Les membres du Clubhouse peuvent ainsi établir une relation plus personnelle et bénéficier de conseils plus ciblés.
Autre innovation : l’accueil en immersion de trois personnes au siège social d’Arkema. Dans le cadre d’un CDD, elles ont pu ainsi reprendre pied dans le milieu professionnel tout en travaillant sur des missions ponctuelles : numérisation, documentation…
« L’ouverture du Clubhouse Lyon, courant 2017, nous a permis d’étendre la démarche au secteur Rhône-Alpes et de toucher un autre public que celui du siège puisque nous avons dans la région un centre de recherche et une usine », souligne la chargée de mission handicap. Au-delà des rencontres, une autre forme d’intervention de salariés Arkema a été envisagée à la demande de la structure : toujours dans le cadre d’actions de mécénat de compétence, ils sont intervenus dans des ateliers de développement des compétences informatiques.
« En trois ans, le partenariat avec le Clubhouse nous a permis de toucher et d’impliquer une centaine de collaborateurs, résume Raphaële Grivel. C’est l’occasion de leur proposer une ouverture sur le handicap psychique, qui reste un sujet largement tabou, et de dépasser le cadre d’une sensibilisation traditionnelle en leur donnant la possibilité d’être acteurs. Le Clubhouse propose par ailleurs une approche exemplaire en matière d’intégration, d’accompagnement, de mise en confiance, qui peut être une source d’inspiration sur la manière dont le sujet peut être abordé en entreprise. »


* L’association fonctionnant comme un club, les personnes qu’elle accompagne sont de facto considérées comme des « membres ».

Retour haut de page

2. Le témoignage

Raphaële Grivel, chargée de mission handicap


« Si besoin, Clubhouse France est susceptible de nous accompagner sur des cas concrets »


« Le handicap psychique est un sujet compliqué. À travers les différentes actions menées avec le Clubhouse, nous l’abordons sous différents angles. Ces expériences peuvent nous être utiles lorsque nous sommes confrontés à des situations concrètes dans l’entreprise, ce qui est déjà arrivé. Même si nous n’y avons pas eu recours jusqu’ici, nous savons que Clubhouse France peut nous accompagner si nous les sollicitons. »

   
Retour haut de page

3. La fiche d'identité de l'entreprise

  • Entreprise : Arkema
  • Activité : Industrie de biens intermédiaires
  • Région : Ile-de-France
  • Effectifs : 5 000
  • Effectif TH : 240
  • Unités valorisables au titre de la sous-traitance : nc
  • Accord agréé :  2017-2020 (4e accord)
  • Contacts : Raphaële Grivel, chargée de mission handicap – raphaelle.grivel@arkema.com
Retour haut de page

4. La fiche technique

  • Type de handicap : handicap psychique
  • Actions réalisés : rencontres, forum des métiers, coaching individuel, mécénat de compétence, immersions
  • Nombre de salariés concernés : une centaine
Retour haut de page

Version pdf de l'article

Télécharger l'article en version PDF imprimable

La lecture de ce fichier nécessite le logiciel Adobe Reader : Télécharger Adobe Reader.

Retour haut de page

Vos contacts près de chez vous