DIMO Software accompagne un jeune informaticien dans son souhait de se former puis d’évoluer professionnellement

A+ A-

CDD de 6 mois, licence professionnelle, master… Depuis 2014, Samy, un jeune homme handicapé de 25 ans, a pu réaliser son projet de formation avec l’appui de la société d’édition de logiciels. Embauché en CDI, il s’oriente aujourd’hui vers le consulting.

1. L'expérience

Fiche actualisée le 27/11/17


Un CDD au sein du support technique



Implantée à Limonest dans la périphérie de Lyon, DIMO Software est une société d’édition et de distribution de logiciels de gestion. Depuis sa création en 1995, elle a connu une forte croissance, a étoffé sa présence en France et à l’international et recrute continuellement.
Début 2014, Emilie de Rancourt, responsable recrutement et référente handicap de l’entreprise, repère le profil de Samy, 25 ans, dans la CVthèque d’un spécialiste du recrutement en ligne. « Nous avions besoin de renforcer nos équipes de support technique, dédiées à la maintenance par téléphone des produits installés chez nos clients ». Le jeune homme, qui présente un handicap moteur, est recruté en CDD de 6 mois.
À l’issue de son contrat, il exprime l’envie de poursuivre ses études et de préparer, en alternance, une licence professionnelle Chargé de projet en systèmes informatiques appliqués.
L’entreprise est très attentive à intégrer des étudiants dans le but de les professionnaliser et de constituer un vivier de candidats à embaucher. C’est d’autant plus vrai pour les étudiants handicapés hautement qualifiés, dont la pénurie reste une constante sur le marché. Emilie de Rancourt encourage donc Sami dans son projet.


Un parcours sans faute en alternance


A la rentrée 2014, le jeune homme entame une nouvelle période chez DIMO Maint, l’entité en charge de la maintenance de DIMO Software. Au rythme de 2 semaines en entreprise et une en cours, il répartit son temps entre le support technique de gestion de maintenance assistée par ordinateur (GMAO) de l’entreprise et Sciences U, l’établissement d’enseignement supérieur lyonnais où il étudie.
« Nos locaux sont aménagés, Samy peut ainsi circuler partout et en toute autonomie avec son fauteuil motorisé, précise Emilie de Rancourt. A l’exception d’un écran informatique qui a été rehaussé à sa demande, aucun autre aménagement n’a été nécessaire. Au fil du temps et des points réguliers organisés avec son manager, il n’a jamais exprimé d’autre besoin. »
Une fois sa licence pro en poche, Samy choisit d’enchaîner sur un master « Expert en ingénierie informatique » avec le consentement de son employeur. Les deux années se déroulent à l’identique de la première, « sans embûche ».
Au final, le jeune homme réussit son examen sans surprise. Mais il n’entend pas s’en tenir là. Il déclare vouloir rester chez DIMO Software tout en évoluant sur un poste de consultant sédentaire. « La voie royale chez nous, c’est de passer du support technique au consulting, commente Emilie de Rancourt. Pour ce jeune homme ambitieux, c’était donc une suite logique.

L’ambition du consulting


L’employeur entend la demande et souhaite y répondre. Seul bémol : le consulting chez DIMO Software est un métier itinérant. Les experts maison se déplacent chez le client pour analyser son besoin, réaliser l’interface logicielle demandée, l’installer et la configurer sur site avant de former les équipes associées. Sami, lui, est sédentaire. S’il est parfaitement en capacité d’assurer la gestion de projet, les déplacements et les configurations sur site restent pour l’heure difficile à mettre en œuvre.
Afin de lui permettre de suivre le chemin auquel il aspire, l’entreprise a imaginé avec lui une solution intermédiaire. « L’idée est de lui permettre d’intervenir sur des missions de consulting dans la phase d’analyse du besoin du client et de définition du projet logiciel. Il passera ensuite le relais à un autre consultant pour la partie installation et formation. » Le manager de Samy a validé ce mode d’organisation. Il ne reste plus qu’à attendre qu’un projet requérant ses compétences se présente.
C’est dans cette perspective que Samy a été embauché en CDI, le 1er juillet 2017. En attendant sa première mission de consulting, il continue à assurer ses fonctions au support technique.


Retour haut de page

2. Le témoignage

Emilie de Rancourt, responsable recrutement et référente handicap


« Notre rôle est de donner les moyens à Samy pour qu’il s’accomplisse professionnellement »


« C’est pour nous une grande satisfaction d’avoir accompagné Samy dans ses études et d’assister à sa réussite. Notre rôle est de faire en sorte de lui donner les moyens pour qu’il s’accomplisse professionnellement. Ici, ni les collaborateurs ni les services ne fonctionnent de manière cloisonnée. La communication est aisée et il y a beaucoup de bienveillance autour de Samy, ce qui, j’en suis sûre, a favorisé son intégration et son épanouissement. Mon souhait est que nous parvenions bientôt à lui proposer le projet de consulting qu’il attend. »

   
Retour haut de page

3. La fiche d'identité de l'entreprise

  • Entreprise : DIMO Software
  • Activité : informatique
  • Région :  Auvergne-Rhône-Alpes
  • Effectifs France :   360 en France
  • Effectif TH : 8
  • Unités valorisables au titre de la sous-traitance : nc
  • Contact : Emilie de Rancourt, responsable recrutement et référente handicap -
    ederancourt@dimosoftware.com
Retour haut de page

4. La fiche technique

  • Nombre de personnes handicapées concernées : 1
  • Type de handicap : handicap moteur
  • Aménagements :
    - techniques : non
    - organisationnels : non
    - formation : oui
  • Financements :  DIMO Software, Agefiph, aides de droit commun
  • Partenaires : Sciences U
Retour haut de page

Version pdf de l'article

Télécharger l'article en version PDF imprimable

La lecture de ce fichier nécessite le logiciel Adobe Reader : Télécharger Adobe Reader.

Retour haut de page

Vos contacts près de chez vous