Des vendeurs techniques en contrat de professionnalisation à la Fnac

A+ A-

En 2005, la FNAC, cosignataire de la première convention PPR, initie un cursus de contrat de professionnalisation avec un cabinet spécialisé pour concilier ses objectifs de recrutement et de formation et ses besoins de compétences nouvelles sur les secteurs qu’elle pressent comme porteurs. Un pari sur l’avenir.

1. L'expérience

Article rédigé le 20/06/07


Concilier objectif présent et demande d’avenir


Dans le cadre de la première convention PPR, la Fnac, connue dans le groupe comme enseigne moteur sur les thèmes liés à la formation professionnelle, porte plus que toute autre l'objectif de formation de stagiaires handicapés en vue de leur intégration. L'enseigne a déjà identifié le dispositif du contrat de professionnalisation dans le cadre de ses politiques RH globales comme un moyen de donner une chance égale tous, quelles que soient les conditions sociales et les origines de chacun. Parallèlement, elle pressent la distribution de produits techniques (micro-informatique, home cinéma, hi-fi, logiciels, jeux vidéo…) comme un secteur d'avenir.

10 salariés en contrat de professionnalisation


Le métier de vendeur produits techniques est alors choisi pour plusieurs raisons : un contact direct avec la clientèle, un métier pressenti pour se développer dans la configuration actuelle du marché et permettant ainsi d’offrir une perspective sur le long terme aux salariés accueillis.

À la rentrée 2005, une dizaine de candidats handicapés sont recrutés en Ile-de-France par un cabinet spécialisé, qui est également missionné par la Fnac pour les former aux techniques de vente, la gestion des conflits et le développement personnel. En octobre suivant, la promotion intègre plusieurs magasins Fnac de Paris et d’Ille de France pour faire l’apprentissage « en vrai » de la relation clientèle, des produits et de leur gestion. Pendant douze mois, les dix salariés vont enchaîner formation théorique (455 heures) et pratique en magasin, à un rythme soutenu, 5 jours sur 7.

Ingénierie financière et tutorat


Si aucun aménagement de poste n’a été nécessaire, en magasin, pour offrir les meilleures conditions de formation et de travail aux salariés, chacun a bénéficié de l’accompagnement d’un tuteur, généralement le responsable de département. Une fois par trimestre, la dizaine de tuteurs était réunie par l’organisme de formation pour échanger et faire le point sur les progrès ou les difficultés de chacun.

Côté financier, la formation a été cofinancée par l’OPCA et par l’Agefiph. La Fnac s’est acquittée des dépenses de recrutement réalisé par le cabinet spécialisé.

Parmi les meilleurs vendeurs de l’enseigne


En octobre 2006, 7 salariés des 10 candidats recrutés ont été embauchés en CDI. Un vrai succès attribué au dynamisme de la formation, à la qualité de l'accompagnement des tuteurs en magasin et à la sélection des candidats parmi les plus motivés, tenaces et volontaires pour s'investir. Certains sont régulièrement en tête des meilleurs vendeurs de l'enseigne.
Le dispositif a été reconduit à la rentrée 2006 et étendu à la filiale Surcouf : 18 personnes ont été sélectionnées, trois se sont désistées. En 2008, l'opération sera déployée dans d'autres régions, au sein d'une vingtaine de magasins et transposée en Ile de France sur une autre filière métier : le Service Clients. Mais déjà, l'enseigne se trouve confrontée à une nouvelle problématique : celle du recrutement de candidats handicapés car les profils recherchés commencent à se raréfier en Ile de France.

 

Retour haut de page

2. Le témoignage

Charles Fontaine Céline, Chef de projet mission handicap Fnac


« Les personnes handicapées ont toute leur place dans nos bureaux et sur nos chantiers »


« J’ai été marquée par le changement personnel visible des travailleurs handicapés en poste depuis un an, et par leur discours professionnel de grande qualité. Une des jeunes filles de la première promotion nous a confié que sa vie allait pouvoir se construire grâce à ce métier. »


Retour haut de page

3. La fiche d'identité de l'entreprise

  • Groupe : PPR
  • Entreprise : FNAC
  • Activité : Commerce
  • Effectif entreprise : 13 215
  • Effectif TH de l'entreprise : 195
  • Accord d’entreprise : NON
  • Convention Agefiph : OUI
  • Contact : Céline Charles Fontaine (Chef de projet mission handicap Fnac) :
  • Mise à jour : 03/07/2007
Retour haut de page

4. La fiche technique

  • Durée de mise en œuvre : 5 mois
  • Nombre de salariés concernés : 10
  • Type de handicap : maladie invalidante
  • Aménagements
    • techniques : non
    • organisationnels : non
    • formation : oui
  • Financement : OPCA, Fnac, Agefiph
  • Partenaires : cabinet spécialisé en recrutement et en formation
Retour haut de page

Télécharger la fiche

Recrutement / Intégration (Document PDF - 558,98 kB)


La lecture de ce fichier nécessite le logiciel Adobe Reader : Télécharger Adobe Reader.

Retour haut de page

Vos contacts près de chez vous