La mission Diversité d’Enedis fait campagne en interne en faveur du secteur protégé et adapté

A+ A-

A l’occasion de l’arrivée du compteur Linky et du renouvellement des anciens compteurs électriques, Enedis a attribué 60 % des marchés de recyclage et de valorisation des anciens boîtiers à des ESAT ou des entreprises adaptées.

1. L'expérience

Fiche actualisée le 13/02/2018


Faire entendre la voix du secteur protégé et adapté


Trente-cinq millions : c’est le nombre de compteurs électriques qui seront mis hors circuit, d’ici 2021, pour être remplacés par le nouveau boîtier communicant Linky d’Enedis, ex-ERDF. Mais qu’adviendra-t-il des anciens modèles ? La filiale d’EDF a bien sûr anticipé la question. Ses directions régionales ont été chargées de lancer des marchés de sous-traitance pour assurer la récupération et le recyclage des anciens compteurs. La cellule Diversité d’Enedis s’est aussi penchée sur le sujet.
Dès 2014, soit deux ans avant le lancement de cette gigantesque opération, elle se rapproche de la direction Achats pour engager une réflexion en vue d’assurer la participation du secteur adapté/protégé à ces marchés. Son principal argument : une expérimentation réussie menée depuis 2011 avec l’entreprise adaptée APF Entreprises de Tours sur la réparation ou la valorisation de compteurs défectueux.
Au sein du groupe, l’idée est toutefois loin de faire l’unanimité.
Certains restent sceptiques à l’idée de confier ce type de prestations à des travailleurs handicapés. La mission Diversité lance alors une importante démarche de sensibilisation en direction des 25 directions régionales de l’entreprise.


Une véritable action de lobbying interne



Dans un premier temps, elle se fait accompagner par un cabinet privé pour sourcer, à l’échelle nationale, les Esat et les entreprises adaptées titulaires des compétences de la filière DEEE (Déchets d’équipements électriques et électroniques) et des normes environnementales en vigueur.
En parallèle, elle rencontre les acheteurs et les prescripteurs responsables des appels d’offres en région pour les rassurer sur les savoir-faire du secteur protégé et adapté. Des « visites VIP » sont notamment organisées à leur intention à l’APF Entreprises Tours. Des réunions sont également programmées avec l’entreprise adaptée tourangelle et des structures du secteur protégé et adapté susceptibles de candidater. L’objectif de ces rencontres est d’apporter à ces dernières un retour d’expériences et une aide au chiffrage pour le recyclage des différents matériaux contenus dans les anciens compteurs : le cuivre, l’acier, le laiton, l’aluminium, les plastiques, la bakélite et les circuits électroniques.
La mission Diversité Enedis joue ainsi un rôle de médiation. Mais elle va plus loin encore puisqu’elle participe également à la rédaction du cahier des charges de l’appel d’offres et aux jurys oraux. « Nous nous sommes aperçus que certains acheteurs avaient tendance à poser davantage de questions aux EA et aux Esat qu’aux autres entreprises, souligne Benoît Paul, son responsable. Notre présence avait pour but d’éviter la surenchère et de garantir une équité de traitement. »

60 % des marchés attribués au secteur protégé et adapté


L’ambition initiale de la mission Diversité aurait été de réserver l’intégralité des marchés au secteur protégé et adapté. Mais au gré de différents revirements de situation survenus en cours de route, 60 % de ces marchés lui ont été attribués. « Ce qui est déjà une belle satisfaction ! », souligne Benoît Paul.
Couvrant la période 2016-2021, l’appel d’offres global a généré un chiffre d’affaires de 2 millions d’euros auprès du secteur protégé et adapté en 2017 et a permis de créer 90 emplois partout en France.
Démantelés manuellement par du personnel qualifié – certaines opérateurs ont bénéficié de formations -, les compteurs sont valorisés à plus de 75 %, après expédition vers des filières aval.
« Le pilotage de ce marché est assuré par un responsable dédié, précise Benoît Paul. Ses retours sont positifs. La confiance est là et nous allons communiquer largement pour valoriser cette expérience afin que d’autres entreprises s’en inspirent. Conjointement, la mission Diversité mène actuellement un diagnostic pour identifier de nouveaux segments à confier au secteur protégé et adapté. L’informatique, par exemple, pourrait être un sujet porteur. »


Retour haut de page

2. Le témoignage

Benoît Paul, chargé de mission Diversité


« Une campagne de communication pour changer la vision restrictive »


« Toute démarche de sensibilisation prend du temps, plus encore dans une entreprise comme la nôtre où le turn-over au poste peut être conséquent. Des freins existent encore, il faut constamment batailler pour bâtir la confiance : le secteur protégé n’a pas le droit à l’erreur vis-à-vis des plus réfractaires. Pour changer cette vision très restrictive du secteur adapté ou protégé qu’ont encore beaucoup de décideurs, je pense qu’une grande campagne de communication à la hauteur de celle qui avait été réalisée pour l’artisanat, devrait être envisagée. »

   
Retour haut de page

3. La fiche d'identité de l'entreprise

  • Groupe : Enedis
  • Activité : Energie
  • Région : France
  • Effectifs : 38 000 salariés
  • Effectif TH : 1 465
  • Unités valorisables au titre de la sous-traitance : 453
  • Accord agréé : 2017-2020 (3e)
  • Contact : Benoît Paul, chargé de mission Diversité – benoit.paul@enedis.fr
Retour haut de page

4. La fiche technique

  • Nombre de personnes handicapées concernées : nc
  • Type de handicap : tous types
  • Aménagements :
    - techniques : non
    - organisationnels : oui
    - formation : non
  • Financements : Enedis
  • Partenaires : 15 Esat et EA
Retour haut de page

Version pdf de l'article

Télécharger l'article en version PDF imprimable

La lecture de ce fichier nécessite le logiciel Adobe Reader : Télécharger Adobe Reader.

Retour haut de page

Vos contacts près de chez vous