Un maintien dans l’emploi durable pour Joël, mécanicien chez MAN Trucks & Bus

A+ A-

Dix ans après la survenance de son handicap, le mécanicien, âgé de 49 ans, continue à travailler sans difficulté particulière sur un poste aménagé progressivement grâce au suivi du Sameth.

1. L'expérience

Fiche actualisée le 27/11/17


Douleurs, arrêts de travail et risque d’inaptitude



Dans l’atelier MAN Trucks & Bus de Woippy (Moselle), ils sont une dizaine de techniciens à s’activer autour des véhicules confiés au garage pour des réparations ou des opérations de maintenance. Ici, on n’intervient que sur de gros véhicules : poids-lourds, bus, utilitaires. Joël, aujourd’hui 49 ans, a passé une grande partie de sa carrière dans l’entreprise. Mais son parcours professionnel a failli prendre un tout autre tour, il y a 10 ans, lorsqu’il s’est retrouvé confronté à de graves problèmes de santé qui auraient pu le contraindre à abandonner son métier de mécanicien.
« Quand on travaille sur des poids lourds, on passe son temps à manipuler des pièces ou de l’outillage particulièrement lourds, souvent dans des postures inconfortables. Après quelques années, les douleurs au dos et aux cervicales sont très fréquentes », explique Thierry Bastian, chef d’atelier.
Dans le cas de Joël, ces douleurs chroniques apparaissent autour de la quarantaine, mais elles s’aggravent rapidement, le contraignant à de fréquents arrêts de travail. En 2007, la situation devient intenable. Joël n’est pas opérable. Il est indispensable de trouver des solutions pour lui permettre de continuer à travailler.


Des aménagements progressifs


« Au départ, quand les douleurs se sont déclarées, l’équipe s’est adaptée. On s’est organisé pour décharger Joël des tâches les plus contraignantes et on a veillé à ce qu’il travaille à un rythme moins soutenu. Mais ce n’était pas suffisant sur la durée », poursuit le chef d’atelier.
Le médecin de travail interdit au salarié le port de charges lourdes et certaines postures contraignantes. Il recommande de procéder à des aménagements et oriente l’employeur vers le Sameth. Dans le même temps, il convainc Joël de demander la reconnaissance administrative de son handicap qui permettra notamment de faire financer les équipements nécessaires. « Ils sont venus sur place et ont étudié de près la situation de Joël. Après quoi ils ont préconisé l’achat de matériel », se souvient Thierry Bastian.
C’est ainsi que l’atelier est progressivement équipé d’une grue de levage pour soulever des charges allant jusqu’à 50 kg, d’un support mobile pour déplacer les roues de camion sans se pencher, d’un chaise assis-debout, d’une table élévatrice, des aménagements cofinancés par l’Agefiph et l’entreprise.

Un suivi dans la durée


« Tout ne s’est pas fait en une seule fois, précise le chef d’atelier. Durant toutes ces années, nous sommes restés en relation régulière avec le Sameth qui a suivi l’évolution de Joël et permis de procéder à des ajustements pour améliorer ses conditions de travail ». Dernier dossier en date : le financement d’un chariot couchette réglable en hauteur et d’un support permettant de manier plus aisément une clé à choc, un outil de près de 15 kg, utilisé pour démonter les roues des véhicules.
Ces aménagements et ce suivi dans la durée permettent à Joël de continuer à travailler à plein temps et de façon sécurisée dix ans après l’aggravation de ses pathologies. Il n’est d’ailleurs pas le seul à profiter du matériel acquis par l’entreprise. « On est une petite équipe, alors tout le monde l’utilise », poursuit Thierry Bastian.


Retour haut de page

2. Le témoignage

Thierry Bastian, chef d’atelier
« L’autre point positif des aménagements réalisés pour Joël, c’est que dans l’équipe, chacun sait aujourd’hui qu’en cas de difficulté, il existe des possibilités pour adapter son poste de travail. »
   
Retour haut de page

3. La fiche d'identité de l'entreprise

  • Entreprise : MAN Trucks & Bus (Woippy)
  • Groupe : MAN Volkswagen
  • Activité : automobile
  • Région : Grand Est
  • Effectifs site :   25
  • Effectif TH : 1
  • Unités valorisables au titre de la sous-traitance : 0
  • Contact : Thierry Bastian, chef d'atelier
Retour haut de page

4. La fiche technique

  • Nombre de personnes handicapées concernées : 1
  • Type de handicap : handicap moteur
  • Aménagements :
    - techniques : oui
    - organisationnels : oui
    - formation : non
  • Financements :   MAN Trucks & Bus, Agefiph
  • Partenaires : Sameth, médecine du travail
Retour haut de page

Version pdf de l'article

Télécharger l'article en version PDF imprimable

La lecture de ce fichier nécessite le logiciel Adobe Reader : Télécharger Adobe Reader.

Retour haut de page

Vos contacts près de chez vous