Aide à l'Emploi des travailleurs handicapés

A+ A-

Objectif
L’aide a pour objectif de compenser les surcoûts pérennes induits par le handicap d’une personne à son poste de travail, après aménagement optimal de celui-ci.


Qui peut en bénéficier ?
Tout employeur ou travailleur non-salarié bénéficiant pour son salarié ou pour lui-même d’une reconnaissance de la lourdeur du handicap en cours de validité.


Comment en bénéficier ?
La demande d'aide doit être faite par l’employeur ou le travailleur non-salarié.


Le formulaire de demande de RLH doit être déposé auprès de la Délégation régionale Agefiph de la région de l’établissement employeur du salarié concerné ou du lieu d’exercice de l’activité pour les travailleurs non-salariés soit :


Quel montant ?
Indexée sur le Smic, au 1er janvier 2018, l’aide est versée trimestriellement sur déclaration des heures de travail réalisées
Le montant de l'aide en milieu ordinaire, par poste de travail occupé à temps plein, est de :

  • 5 434 € (9,88 € x 550) pour le taux normal
  • 10 818,6 € (9,88 € x 1095) pour le taux majoré


Modalités et contenus
Aide forfaitaire à taux normal ou majoré en fonction des droits RLH accordés. Les droits sont ouverts à compter de la date de réception du dossier de demande de reconnaissance de la lourdeur du handicap (RLH).


Règles de cumul
L’aide ne peut se cumuler pour un même poste avec l’aide au poste versée par l’Etat ou avec des aides portant sur le même objet (exemple : une demande d’aide au tutorat ne sera pas recevable si du tutorat a été valorisé dans la demande de RLH).



Renouvellement
L’aide est renouvelable

Version pdf de l'article

Télécharger l'article en version PDF imprimable

La lecture de ce fichier nécessite le logiciel Adobe Reader : Télécharger Adobe Reader.

Retour haut de page

Vos contacts près de chez vous