Aide à l’accueil, à l’intégration et à l’évolution professionnelle des personnes handicapées

A+ A-

Objectif

L’aide a pour objectif d’accompagner la prise de fonction et l’évolution professionnelle de la personne handicapée dans l’entreprise.
Elle vise à faciliter :


- L’accueil et l’intégration de la personne handicapée nouvellement recrutée
- L’accompagnement sur un nouveau poste dans le cadre de l’évolution et/ou de mobilité professionnelle du salarié handicapé.


Qui peut en bénéficier ?

Tout employeur d’une personne handicapée en CDI ou CDD de six mois et plus.


Comment en bénéficier ?

L’aide est prescrite par le conseiller Pôle emploi, Cap emploi, Mission locale ou par l’Agefiph.


Quel montant ?

Le montant maximum de l’aide est de 3000 €


Modalités et contenus

L’aide est accordé sur la base d’un plan d’action précisant les mesures que l’employeur met en place pour sécuriser la prise de fonction ou l’évolution professionnelle du salarié. Peuvent ainsi être pris en charge les frais liés à :


- l’accompagnement du manager à la prise en compte du handicap
- l’accompagnement individualisé pour la personne ou l’encadrement (tutorat, coaching, temps d’encadrement dédié).
- un programme de sensibilisation et/ou de formation au handicap du collectif de travail


L’aide n’a pas pour objet de se substituer à la mise en place du processus interne d’accueil et d’intégration de tout salarié ou des actions prévues par l’employeur dans le cadre d’une démarche de gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC).
Elle est complémentaire aux actions et dispositifs existants.


Règles de cumul

L’aide est cumulable avec les autres aides de l’Agefiph et les aides à l'emploi et à l'insertion professionnelle délivrées par l’Etat ou les Régions.


Renouvellement

L’aide est renouvelable en fonction du besoin, pour un même salarié dans une même entreprise en cas d’évolution ou de mobilité professionnelle (prise d’un nouveau poste).


Eléments à transmettre pour la demande

- Le titre du bénéficiaire de l'obligation d'emploi ou demande en cours ;
- Un relevé d'identité bancaire professionnel de l’employeur ;
- La copie du contrat de travail  signé par l'employeur et le salarié ;
- Le formulaire de prescription complété, signé et cacheté par le prescripteur (Cap Emploi, Pôle Emploi ou Mission Locale ou l'Agefiph ) et l'employeur.



Précision utile

L’aide peut être mobilisée en amont du recrutement (préparation à l'intégration) et durant le contrat (dans les six mois qui suivent la prise de poste)

Version pdf de l'article

Télécharger l'article en version PDF imprimable

La lecture de ce fichier nécessite le logiciel Adobe Reader : Télécharger Adobe Reader.

Retour haut de page

Vos contacts près de chez vous