Travailler dans le secteur de l'agriculture

A+ A-

Vous êtes reconnu handicapé, découvrez les opportunités d’emploi dans le secteur de l'agriculture

1. Des opportunités d’emploi aujourd’hui et demain

Culture de céréales, de légumes de fleurs, de la vigne, élevage d'animaux, entretien de la forêt, production de lait et d'alcool... Aujourd’hui en France plus d’un million de personnes travaillent dans l’agriculture.


Si le nombre d’exploitants agricoles diminue, en revanche les opportunités d’emploi de saisonniers restent très élevées au moment des récoltes, avec plus de 850 000 contrats signés chaque année. Le nombre de salariés recrutés en CDD et en CDI est également en augmentation. Chaque année 50 000 personnes sont recrutées en lien avec l’agrandissement des exploitations, les contraintes sanitaires de plus en plus fortes et la mise aux normes des exploitations.


Chaque année, près de 12 000 emplois ne sont pas pourvus dans le secteur agricole dont la moitié des offres concerne des postes en CDI. Les offres à pourvoir concernent essentiellement des postes d’agent d'élevage (en particulier pour les filières bovins lait et porcins), d’ouvrier agricole ou viticole, de chef de culture, d’agent d'entretien d'espaces verts, de conducteur de travaux paysagers et de tractoriste.


Consultez le détail des opportunités d’emploi du secteur agricole dans votre région sur le site internet de Pôle emploi.

Retour haut de page

2. Trois raisons de s’intéresser aux métiers de l’agriculture lorsque l’on est reconnu handicapé

Raison n°1 : L’évolution des matériels utilisés, l’introduction de nouvelles technologies mais également les progrès réalisés en matière de sécurité et de conditions de travail rendent certains métiers et certains postes moins contraignant physiquement.


Raison n°2 : Le secteur agricole évolue et propose des emplois dans des métiers dont les contraintes physiques peuvent être moins fortes, notamment grâce à la mécanisation et permettent de valoriser une expérience acquise dans d’autres domaines. Ainsi les métiers de la vente, de la maintenance du matériel agricole ou du conditionnement peuvent être des pistes à envisager dans le cadre d’un reclassement professionnel.


Raison n°3 : Les entreprises et exploitations du secteur agricole sont, pour une majeure partie d’entre elles, à taille humaine et accordent une place importante aux valeurs de solidarité et de respect mutuel. Un contexte favorable pour démontrer ses capacités et son envie de travailler, bien loin des idées reçues sur le handicap.

Retour haut de page

3. Professionnels du secteur et handicapés, ils témoignent

Jean-Marie Bonnet, viticulteur.
André Messager, pépiniériste.
Patrick Andrieu, prestataire de services en traction animale
Retour haut de page

4. Des métiers à découvrir

Mécanicien agricole et les métiers de l’agroéquipement


Le mécanicien agricole dépanne, répare et entretient les tracteurs et les machines agricoles (moissonneuses batteuses, ensileuses …) soit dans des entreprises de travaux agricoles et forestiers, soit dans des coopérative d’utilisation de matériel agricole (CUMA) ou dans des exploitations agricoles d’une certaine taille ayant un parc de matériels et machines important. Il peut être aussi amené accueillir et conseiller la clientèle.


Quelles qualifications ? Quelles formations ?


Le métier est accessible avec plusieurs niveaux de diplôme pouvant être préparés en apprentissage :

  • CAP maintenance des matériels option tracteurs et matériels agricoles
  • Bac pro maintenance des matériels option agricoles
  • Brevet de Technicien Supérieur Agricole (BTSA) génie des équipements agricoles
  • CQP salarié agricole qualifié en polyculture


En savoir plus sur le métier

www.orientation-pour-tous.fr/metier/mecanicienne-agricole,13131.html
www.onisep.fr/Ressources/Univers-Metier/Metiers/mecanicien-reparateur-mecanicienne-reparatrice-en-materiel-agricole
www.lesmetiers.net/orientation/p1_193748/mecanicien-reparateur-en-materiel-agricole


L'Agroéquipement est un secteur en pleine mutation. L'arrivée de nouvelles technologies crée de nouveaux besoins en matière de compétences : du métier de mécanicien à celui d'hydraulicien, en passant par l'électronique.

Maraicher


L'ouvrier maraîcher cultive produit et récolte des légumes pour les vendre. Il prépare les sols, sème les graines, arrose ou irrigue, fertilise avec de l'engrais, protège les plantes contre les parasites. Il surveille la croissance des plantes et veille à leur bon état. Enfin, il récolte les légumes, les prépare et les conditionne pour la vente. Lorsqu'il travaille sous serre, le maraîcher contrôle la température, l'arrosage et l'alimentation des plants.


Quelles qualifications ? Quelles formations ?

Dans certains cas, notamment dans le cadre de contrat saisonnier, aucun diplôme n’est exigé. Cependant, il existe des formations adaptées à ce métier :

  • Certificat d'aptitude professionnelle agricole (CAPA) productions horticoles spécialité productions florales et légumières.
  • Brevet professionnel agricole (BPA) Horticulture spécialité productions légumières.
  • Il existe deux certificats de qualification professionnelle (CQP) ouvrier spécialisé et ouvrier qualifié en production légumière.


Tous ces diplômes de l'enseignement professionnel agricole peuvent se préparer en alternance.


En savoir plus sur le métier

www.orientation-pour-tous.fr/metier/horticulture-et-maraichage,12151.html
http://anefa.org/fili%C3%A8re-12/mara%C3%AEchage
www.pole-emploi.fr/actualites/etre-maraicher-les-qualites-requises-@/article.jspz?id=61654
www.onisep.fr/Ressources/Univers-Metier/Metiers/maraicher-maraichere

Viticulteur


L'ouvrier viticole réalise les travaux manuels de la vigne, comme la taille, le relevage, le palissage, l’ébourgeonnage, l’épamprage, l’effeuillage et les vendanges. S’il est conducteur de tracteur, il peut aussi effectuer les travaux du sol, les traitements, le rognage et la récolte.

De nombreuses exploitations viticoles assurent également la vinification (travaux de chaix) et assez souvent la commercialisation directe de leurs vins.
En 2014, 35 000 exploitations viticoles employaient plus de 340 000 personnes dans les régions situées au sud de la Loire et à l’est du territoire français, élevant ce secteur d’activité au rang de premier employeur agricole.


Quelles qualifications ? Quelles formations ?

Dans certains cas, notamment dans le cadre de contrat saisonnier, aucun diplôme n’est exigé. Cependant, il existe des formations adaptées à ce métier :

  • Certificat d'aptitude professionnelle agricole (CAPA).
  • Brevet professionnel agricole (BPA).
  • Il existe deux certificats de qualification professionnelle (CQP) ouvrier spécialisé et ouvrier qualifié en exploitation viticole.


Tous ces diplômes de l'enseignement professionnel agricole peuvent se préparer en alternance.

Retour haut de page

5. Vous souhaitez vous former ou finaliser votre projet professionnel

Bénéficiez de conseils et d’accompagnement :


Le conseiller vous appuie pour construire et mettre en œuvre votre projet de formation. Il vous aide à identifier la formation dont vous avez besoin, à choisir l’organisme de formation et à la financer.


Tester un métier du secteur agricole c’est possible. Renseignez-vous sur www.fafsea.com/adema


Les aides pour financer votre projet de formation :


Vous êtes demandeur d'emploi, plusieurs organismes comme le Conseil Régional ou Pôle emploi peuvent être sollicités pour le financement de votre formation. Vous pouvez également mobiliser votre Compte Personnel de Formation.

En complément de ces financements, l’Agefiph peut être sollicitée pour prendre en charge les frais qui resteraient à votre charge ainsi que pour les frais rendus nécessaires pour compenser votre handicap.


Le financement de votre formation fait intervenir plusieurs financeurs. Cela peut être un peu compliqué. N’hésitez pas à vous adresser à un professionnel.


En savoir plus :

 

Sur internet, consultez :  

Retour haut de page

Version pdf de l'article

Télécharger l'article en version PDF imprimable

La lecture de ce fichier nécessite le logiciel Adobe Reader : Télécharger Adobe Reader.

Retour haut de page

Espace Emploi

L'alternance : Un chemin évident pour accéder à un emploi qualifié

Personnes handicapées, faites le choix de l'alternance !

Découvrez les solutions de l'Agefiph !