Information : En raison d'opérations de maintenance, des perturbations sont à prévoir sur le site le samedi 9 décembre entre 9h et 18h. Merci de votre compréhension.

Travailler dans le secteur du transport et de la logistique

A+ A-

Vous êtes reconnu handicapé, découvrez les opportunités d’emploi dans le secteur du transport et de la logistique.

1. Des opportunités d’emploi aujourd’hui et demain

Avec l’internationalisation des échanges, le développement du tourisme et le boom du commerce sur internet, les secteurs du transport et de la logistique affichent leur bonne santé. Qu’elles soient spécialisées dans la route, l’air, la mer ou le rail, les entreprises du secteur sont en quête de professionnels de tous niveaux.


Conduire les enfants à l’école, recevoir chez soi un colis commandé en ligne, prendre le métro pour aller travailler, partir en vacances... Autant de situations du quotidien qui nécessitent d’avoir recours à un ou plusieurs moyens de transports. Et les particuliers ne sont pas les seuls concernés. Toutes les entreprises font aujourd’hui appel à des sociétés de transport afin d’acheminer jusqu’à elles leurs matières premières et d’expédier leurs marchandises vers leurs clients ou des magasins.


D’ici à 2020, les entreprises du secteur estiment le nombre de recrutements :

  •  80 000 nouveaux emplois dans les transports ferroviaires et collectifs urbains
  •  5 000 emplois de gestion et exploitation des réseaux
  •  9 000 emplois dans le transport par voie d’eau


Les entreprises du secteur recrutent partout en France.


Consultez le détail des opportunités d’emploi du secteur du transport et de la logistique dans votre région sur le site internet de Pôle emploi.

Retour haut de page

2. Trois raisons de s’intéresser aux métiers du transport et de la logistique lorsque l’on est reconnu handicapé

Raison n°1  : Le secteur est ouvert aux recrutements de personnes en reconversion professionnelle. Ainsi, 70% des entreprises du secteur entreposage interrogées déclarent avoir déjà embauché des personnes sans expérience dans les métiers de la logistique. (Enquête Pôle emploi - 2012).


Raison n°2 : L’évolution des fonctions, des matériels et de la réglementation facilite l’accès des métiers du secteur aux personnes handicapées quel que soit leur handicap :

  • Dans les métiers du transport, des solutions techniques (boîte de vitesse robotisée, commandes au volant…) sur les véhicules et l’évolution de la réglementation permettent à tous, y compris aux personnes handicapées des membres supérieurs et inférieurs de se former, d’obtenir le permis et de travailler.
    En savoir plus
  • Dans les métiers de la logistique, le développement de la robotisation des tâches les plus pénibles, l’utilisation de plus en plus fréquente de matériels de manutention facilitent le port de charges et rendent plus aisé l’accès des personnes handicapées à ce métier.


 Raison n°3 : Certains métiers, notamment le transport scolaire, offrent des possibilités d’emploi à temps partiel et permettent ainsi de tenir compte des contraintes liées à certains handicaps.

Retour haut de page

3. Professionnels du secteur et handicapés, ils témoignent

Eric Mégret, chauffeur poids-lourd


Michel Nouvier, conducteur de bus


Samuel Gastoud, Assistant réceptionniste

Retour haut de page

4. Des entreprises du secteur sont engagées en faveur de l’emploi des personnes handicapées, contactez les


SNCF
 


Fédérations du transport routier (FNTR) et du transport de voyageurs (FNTV)

Retour haut de page

5. Des métiers à découvrir

Conducteur routier de marchandises


Le conducteur routier de marchandises conduit un véhicule et assure l’enlèvement, le transport et la livraison de marchandises. Si la conduite occupe une large partie de son temps de travail, les fonctions commerciales, techniques et administratives sont de plus en plus importantes. Le conducteur routier de marchandises doit être capable de déceler les pannes de son véhicule et d’effectuer les dépannages simples. L'activité peut se faire en courte distance (messagerie, régionale) ou en longue distance (national et international).

Quelles qualifications ? Quelles formations ?

Pour exercer ce métier, il vous faut posséder le permis porteur C ou E(C) complété par module de 156 heures de formation appelé FIMO (formation initiale minimale obligatoire).
 
D’autres formations (CAP, BEP, titres professionnel) accessibles en alternance vous permettent de préparer différents diplômes en alternance et d’intégrer une entreprise tout en vous formant et en passant le permis poids lourds.

En savoir plus sur le métier

www.orientation-pour-tous.fr/metier/conducteur-routier-de-marchandises-conductrice-routiere-de-marchandises,14019.html

www.lesmetiers.net/orientation/p1_194030/conducteur-routier

Conducteur routier de voyageurs


Le conducteur routier de voyageurs conduit en sécurité des autobus (en transport urbain) et/ou des autocars (dans le cadre de transports scolaires, dessertes locales et régionales, transport occasionnel et tourisme).En contact avec la clientèle, le conducteur de voyageurs renseigne et accueille les voyageurs. Veillant au respect des règles de sécurité et au confort des voyageurs, il est aussi capable d'informer et de réagir en temps réel à des situations inattendues ou d'urgence.


Quelles qualifications ? Quelles formations ?
 

Pour exercer ce métier, il vous faut posséder le permis porteur D complété par module de 156 heures de formation appelé FIMO (formation initiale minimale obligatoire).

  • En contrat d’apprentissage vous préparez un CAP agent d'accueil et de conduite routière en 1 ou 2 ans.
  • En contrat de professionnalisation vous préparez un titre professionnel de Conducteur routier en transport interurbain de Voyageurs ou un permis D + Formation Initiale Minimale Obligatoire (FIMO).


En savoir plus sur le métier :

www.fntv.fr/transport-par-autocar/emploi-formation/article/presentation-des-metiers-qui

www.choisis-ton-avenir.com/metiers/tous-les-metiers/le-metier-de/?tx_obladyautomakesearch_pi1%5BshowUid%5D=12&cHash=baf3e2723b

Magasinier cariste


Le magasinier cariste réceptionne, stocke, prépare et expédie articles et marchandises. Il conduit tous types de chariots élévateurs en respectant les consignes de sécurité et d’entretien particulières aux engins. Le magasinier cariste peut gérer les stocks à l'aide de l'outil informatique.

Quelles qualifications ? Quelles formations ?

Des formations vous préparent au métier de magasinier cariste :

  • CAP Agent d’entreposage et de messagerie.
  • Bac Pro logistique.
  • Titre Professionnel Agent magasinier & spécialisation service au client.
  • Titre Professionnel Cariste d’entrepôt.
  • Titre Professionnel Préparateur de commandes.

la conduite des engins de levage nécessite l’obtention du Certificat d’aptitude à la conduite en sécurité (CACES), qui pourra être obtenu dans le cadre de votre formation.


En savoir plus sur le métier

www.pole-emploi.fr/actualites/cariste-@/article.jspz?id=68793

Agent d'exploitation


L'agent d’exploitation planifie, organise le travail des personnels de conduite et détermine les solutions techniques permettant le transport de marchandises. Il veille au bon déroulement de l’acheminement des marchandises et à la satisfaction du client dans le respect des réglementations sociales et professionnelles en vigueur, et de la sécurité.

Quelles qualifications ? Quelles formations ?

Plusieurs diplômes préparent au métier d’agent d’exploitation et peuvent être suivi en alternance, parmi eux :

  • Bac Pro Transport.
  • Titre professionnel Technicien d’Exploitation en Transport de Marchandises (TETM).
  • BTS Transport et Prestations Logistiques.
  • DUT Gestion Logistique et Transport.


En savoir plus sur le métier :

www.choisis-ton-avenir.com/metiers/tous-les-metiers/le-metier-de/?tx_obladyautomakesearch_pi1%5BshowUid%5D=4&cHash=84311372ec

Retour haut de page

6. Vous souhaitez vous former ou finaliser votre projet professionnel

Bénéficiez de conseils et d’accompagnement :


Le conseiller vous appuie pour construire et mettre en œuvre votre projet de formation. Il vous aide à identifier la formation dont vous avez besoin, à choisir l’organisme de formation et à la financer.

Les aides pour financer votre projet de formation :


Vous êtes demandeur d'emploi, plusieurs organismes comme le Conseil Régional ou Pôle emploi peuvent être sollicités pour le financement de votre formation. Vous pouvez également mobiliser votre Compte Personnel de Formation.

En complément de ces financements, l’Agefiph peut être sollicitée pour prendre en charge les frais qui resteraient à votre charge ainsi que pour les frais rendus nécessaires pour compenser votre handicap.


Le financement de votre formation fait intervenir plusieurs financeurs. Cela peut être un peu compliqué. N’hésitez pas à vous adresser à un professionnel.


En savoir plus :

 

Sur internet, consultez :  

Retour haut de page

Version pdf de l'article

Télécharger l'article en version PDF imprimable

La lecture de ce fichier nécessite le logiciel Adobe Reader : Télécharger Adobe Reader.

Retour haut de page

Espace Emploi

L'alternance : Un chemin évident pour accéder à un emploi qualifié

Personnes handicapées, faites le choix de l'alternance !

Découvrez les solutions de l'Agefiph !