Création d’entreprise, qui peut vous aider

A+ A-

Si vous avez un projet de création d’entreprise, vous pouvez bénéficier de conseils et d’aides de l’Agefiph. En 2009, 3 200 créations d’entreprises ont été co-financées par l’Agefiph.

1. Création d’activité : les bons réflexes

Après 5 années d'existence, les entreprises créées par des demandeurs d'emploi handicapés ont un taux de pérennité supérieur à celui des créateurs valides. Ce constat est à mettre en relation avec l'accompagnement dont peuvent bénéficier les personnes handicapées à toutes les étapes de leur projet.

  1. Définir votre projet
     
    Demander l’avis de spécialistes  

    •  Sollicitez votre conseiller du Pôle emploi ou d’un Cap Emploi. Celui-ci peut vous aider à faire le point. Voulez-vous créer ou reprendre une entreprise ? Votre projet est-il adapté à votre situation et à votre parcours professionnel ?
    • Si votre projet est solide, votre conseiller vous orientera vers un expert en création d’activité sélectionné par l’Agefiph. Avec lui vous vous entrerez dans le détail : en quoi consiste la création d’une activité ? Quels sont les risques, les avantages, les démarches à suivre ?
    • L'avis de votre médecin traitant peut être également précieux à cette phase de votre projet afin d’éviter de vous engager dans des démarches qui risqueraient de compromettre votre santé.


    Consultez vos proches, famille ou amis
    Ils connaissent vos qualités et vos limites. Ils sauront vous éclairer sur votre fibre entrepreneuriale, un élément important à prendre en compte. De plus, au moment de vous lancer, leur soutien sera important, d’autant que la gestion d’une entreprise impactera forcément votre vie familiale (horaire, stress…)
     

  2. Mettre en œuvre votre projet

     

    Solliciter l’aide de l’expert en création d’activité

    Etude de marché, choix du statut, budget prévisionnel... Avec l’aide d’un expert en création d’entreprise, vous pourrez monter un dossier solide. Des conseils utiles pour trouver des financements.


    Développer un réseau de professionnels et de chefs d’entreprise

    Vos futurs concurrents sont les meilleures sources pour obtenir des informations sur le marché que vous visez. Auprès d’autres chefs d’entreprise, vous trouverez des informations sur le marché que vous visez et les clients potentiels.

    Autres contacts utiles : la chambre de commerce, la chambre des métiers, les organisations professionnelles.


    Se renseigner auprès des collectivités locales

    Votre mairie, votre département ou votre région vous informent sur le contexte local. Ils peuvent aussi vous proposer des aides pour implanter votre activité.

     

  3. Solliciter les aides financières de l’ Agefiph
     
    Outre les fonds propres dont vous pouvez disposer et les banques que vous avez pu solliciter, il existe de nombreuses aides et subventions que vous pouvez mobiliser.
    L’aide financière de l'Agefiph intervient en complément des autres financements. Elle vise à aider au démarrage de l'activité, afin de soutenir uniquement les frais de départ, et doit donc être sollicitée avant l'inscription au centre de formalités des entreprises (CFE).
    Elle ne concerne que des dépenses strictement liées au démarrage de votre activité. Il ne s’agit ni d’un droit ni d’une prime, mais d’une subvention attribuée selon des critères propres à l’Agefiph. Elle est destinée aux personnes handicapées en recherche d’emploi, détenant au moins 50% du capital de leur future entreprise.
    L’Agefiph peut également être sollicitée pour le financement des aménagements rendus nécessaires du fait de votre handicap.

     

  4. Bénéficier d’un accompagnement durant les premiers mois d’activité
     
    Suivant vos besoins, les conseillers en création d’activité vous aident à faire le point sur l’évolution de votre entreprise dans les deux premières années d’activité. Ils vous accompagnent dans la mise en œuvre des outils de gestion et vous conseillent sur les aspects commerciaux, sur l’organisation de la gestion, les déclarations obligatoires… L’accompagnement post création peut être financé notamment grâce aux "chéquiers conseil" délivrés par l’Etat et l’aide de l’Agefiph.

    A savoir

    • L’aide de l’Agefiph doit impérativement être sollicitée avant le démarrage de l’activité.
    • Pour monter le dossier Agefiph, vous pouvez vous faire aider par un conseiller à la création d’activité.

     

Retour haut de page

2. Qui peut vous aider ?

Pour bénéficier des conseils d’un expert en création d’activité, vous pouvez faire une demande auprès :

Retour haut de page

Vous souhaitez solliciter une aide financière de l’Agefiph ?

Téléchargez le dossier Agefiph

Où en est votre dossier de demande d'aide Agefiph ?

Suivez en ligne l'état d'avancement de votre dossier Agefiph

Retour haut de page

Vos contacts près de chez vous