Le compte personnel de formation pour développer des compétences et la sécurisation des parcours professionnels

A+ A-

Initié par la loi du 5 mars 2014 relative à la formation professionnelle, à l’emploi et à la démocratie sociale, le compte personnel de formation (CPF) est une nouvelle modalité d’accès à la formation qui remplace le DIF (droit à la formation).

Le CPF, de quoi s’agit-il ?


Le CPF est ouvert pour toute personne âgée d’au moins seize ans, qu’elle soit en emploi, à la recherche d’un emploi ou accompagnée dans un projet d’orientation et d’insertion professionnelle.

Le CPF permet de capitaliser des heures de formation à raison de 24 heures par an jusqu’à 120 heures, puis de 12 heures jusqu’à la limite de 150 heures au total.


L’abondement CPF de l’Agefiph, pour qui ?


Si le crédit d’heures disponibles est insuffisant sur le CPF de la personne, selon sa situation, différents acteurs (Pôle Emploi, employeurs, Opca…) peuvent être sollicités pour financer des heures supplémentaires.
L’aide financière de l’Agefiph peut être mobilisée en complément, sous certaines conditions, pour les demandeurs d’emploi reconnus handicapés, ainsi que pour les salariés handicapés travaillant en milieu ordinaire de travail, qu’ils soient confrontés à un risque d’inaptitude ou non.


Comment intervient l’Agefiph ?


  • Dans chaque région, l’Agefiph a défini des priorités régionales avec les partenaires locaux (COPAREF, Cap emploi, …), à partir des listes nationales (liste nationale interprofessionnelle/COPANEF, liste nationale de branches/CPNE) ou régionales (COPAREF). Seules les formations menant à des emplois porteurs d’insertion durable pour les personnes handicapées et répondant aux besoins des entreprises ont été retenues.
  • L’abondement de l’Agefiph pourra être mobilisé dès lors que le projet de formation relève d’une des priorités régionales définies par l’Agefiph. Il s’agit donc d’une condition essentielle à vérifier dès le démarrage du projet par le conseiller en évolution professionnelle.
  • L’Agefiph intervient en complémentarité du droit commun, et lorsque tous les autres financements ont été mobilisés. Elle intervient donc en dernier ressort, et obligatoirement en co-financement.
  • Comme pour tous les projets de formation qui font l’objet d’une demande de financement à l’Agefiph, le projet de formation doit être en cohérence avec le projet professionnel de la personne handicapée.
  • L’abondement porte sur les coûts pédagogiques uniquement et quelle que soit la durée de la formation.


> Plus d’informations sur le CPF et le conseil en évolution professionnelle sur www.moncompteformation.gouv.fr

Version pdf de l'article

Télécharger l'article en version PDF imprimable

La lecture de ce fichier nécessite le logiciel Adobe Reader : Télécharger Adobe Reader.

Retour haut de page
La semaine pour l'emploi des personnes handicapées : du 16 au 22 novembre 2015

La semaine pour l'emploi des personnes handicapées : du 16 au 22 novembre 2015

La Semaine 2015 (archive)