Un partenariat industriel entre Habasit France et l’Esat APF de Rixheim

A+ A-

Depuis de nombreuses années, l’usine alsacienne travaille en lien étroit avec l’établissement APF. Une équipe d’ouvriers de l’Esat intervient directement dans un process de fabrication, deux d’entre eux étant détachés dans l’entreprise.

1. L'expérience

Fiche rédigée le 17/04/2016


Dépasser les a priori…


Lorsqu’il intègre la société Habasit France comme responsable de fabrication, en 2013, Dominique Wianni n’est pas particulièrement sensibilisé au handicap et n’a qu’une vision très imprécise de ce que représente le « travail protégé ».
Cet ingénieur est davantage préoccupé par l’amélioration des process industriels mis en place au sein de l’usine mulhousienne, où une trentaine de salariés (sur la soixantaine de personnes employées sur le site) travaillent, en production, à la confection de bandes et de courroies adaptées à toutes sortes d'applications industrielles (bandes transporteuses, courroies de transmission de puissance, assemblage de chaînes et de bandes modulaires en matière plastique…)
Il entre pourtant dans ses prérogatives de gérer un contrat de sous-traitance, hérité de son prédécesseur, avec l’Esat APF de Rixheim. « J’avais quelques a priori au départ, reconnaît-il, mais j’ai très vite compris que j’avais affaire à de véritables professionnels aussi attachés que nous aux impératifs de qualité et de performance. Je les considère aujourd’hui comme de véritables partenaires. »


Un Esat converti au lean management


Historiquement, l’Esat de Rixheim a commencé à travailler avec Habasit sur des prestations ponctuelles qui ont progressivement été intégrées dans un process de fabrication de courroies destinées au tri postal. Une équipe de 5 à 10 personnes intervient sur des tâches de découpe et d’estampage, qui exigent, souligne Dominique Wianni, de la méthode, de la rigueur et un strict respect des délais : « La mise à longueur se fait sur table. Les pièces sont mesurées à la main, avec un réglet, et sont découpées sur des longueurs de près de 10 m, avec une exigence de précision de quelques millimètres. Cela demande un vrai savoir-faire. » Le volume de commande varie selon le mois, mais reste à peu près constant d’une année à l’autre.
Depuis qu’il a découvert l’Esat, Dominique Wianni a assisté à l’évolution de ses méthodes de travail. L’établissement a en effet intégré le lean management*. « J’ai eu l’occasion de conseiller le responsable d’atelier qui voulait se former sur le sujet. En retournant visiter l’Esat, quelques mois plus tard, j’ai été bluffé par les changements qui étaient intervenus. Certes, vous croisez des ouvriers en fauteuil ou se déplaçant avec une canne, mais vous êtes vraiment dans un environnement industriel. »


Deux ouvriers détachés à l’usine


L’autre volet du partenariat avec l’Esat concerne la mise à disposition de deux ouvriers qui ont intégré l’usine de Mulhouse et travaillent quotidiennement avec les salariés d’Habasit. Ils présentent tous deux un handicap moteur. L’entreprise a aménagé leur poste de manière à permettre à l’un de travailler assis et à l’autre d’éviter le port de charges lourdes. « Ces aménagements ne sont pas très compliqués pour nous car nous sommes habitués à adapter notre outillage », explique Dominique Wianni, tout en soulignant la qualité du travail et la parfaite intégration des deux ouvriers au sein du personnel.
Pour le responsable de fabrication, la mise à disposition ne manque pas d’avantages : elle valorise et stimule les travailleurs de l’Esat en leur permettant d’accéder au milieu ordinaire, mais elle leur garantit aussi une sécurité en cas de difficulté d’intégration. C’est ainsi qu’un troisième ouvrier accueilli chez Habasit a pu réintégrer l’Esat suite à une évolution de son handicap. « Cette personne n’était plus à l’aise et avait besoin d’un support que nous ne pouvions pas lui apporter, mais peut-être la verrons-nous revenir demain ?, commente Dominique Wianni. Nous n’hésiterons pas à l’accueillir à nouveau car nous savons que l’Esat nous accompagne et que cette souplesse existe. C’est aussi rassurant pour nous. »


*  Le lean management est un système d'organisation du travail visant à mettre à contribution l'ensemble des acteurs afin d'éliminer les gaspillages qui réduisent l'efficacité et la performance d'une entreprise.

Retour haut de page

2. Le témoignage

Dominique Wianni , responsable de fabrication chez Habasit France
-


« Finalement, nous faisons le même métier »


« Quand je regarde les évolutions qu’a connu l’Esat de Rixheim ces dernières années, je me dis que nous faisons, finalement, le même métier. Ce sont des industriels, des gens qui se battent, tout comme nous. Leurs prestations correspondent à nos besoins ; elles nous permettent aussi de répondre à notre obligation d’emploi des travailleurs handicapés. Mais il ne faut pas envisager que l’aspect économique : il y a également une dimension citoyenne et une certaine satisfaction à l’idée de contribuer à faire avancer des gens. »


   
Retour haut de page

3. La fiche d'identité de l'entreprise

  • Entreprise : Habasit France
  • Groupe : Habasit
  • Activité : Industries de biens d’équipement
  • Région : Alsace
  • Effectif Plateforme : 75
  • Effectif TH : 1
  • Unités valorisables au titre de la sous-traitance : 5,5 (limités à 2 dans le cadre de la DOETH)
  • Contact : Olivier Pondérant, directeur de site - dominique.wianni@habasit.com
Retour haut de page

4. La fiche technique

  • Nombre de personnes handicapées concernées : 12
  • Type de handicap : déficience motrice
  • Aménagements
    - techniques : oui
    - organisationnel : oui
    - formation : non
  • Financement : Habasit
  • Partenaires : Esat APF de Rixheim
Retour haut de page

Version pdf de l'article

Télécharger l'article en version PDF imprimable

La lecture de ce fichier nécessite le logiciel Adobe Reader : Télécharger Adobe Reader.

Retour haut de page

Vos contacts près de chez vous