Actualité

L'Agefiph prolonge les aides exceptionnelles à destination des personnes handicapées jusqu'au 28 février 2021

Depuis le début de la crise Covid19, l’Agefiph a adapté ses aides financières et ses prestations pour répondre aux des employeurs. Pour sécuriser la reprise d’activité, le conseil d’administration de l’Agefiph a décidé d’adapter, d’amplifier et de prolonger la durée de ses aides exceptionnelles jusqu’au 28 février 2021. Ces mesures exceptionnelles, pour un coût évalué à 40 M €, pourront être prolongées si le contexte sanitaire l'impose. Elles portent l’ambition de l’Agefiph de mieux répondre aux besoins des personnes et des entreprises dans le contexte sanitaire et de crise économique provoquée par la pandémie de Covid 19.

Aide exceptionnelle aux déplacements pour la reprise d'activité ou une formation

Le montant de l'aide varie entre 100 et 5 000 euros par jour. Cette aide s’adresse aux personnes handicapées fragiles ou particulièrement vulnérables en emploi ou en formation professionnelle, pour lesquelles les transports en commun sont fortement déconseillés.

Cellules d'écoute psychologique ouverte aux personnes en situation de handicap

Les cellules permettent aux personnes en situation de handicap d’être soutenues psychologiquement pendant la crise sanitaire et d’aborder la « reprise » du travail ou la recherche d’emploi dans le contexte économique et sanitaire actuel très incertain, ou bien encore la sortie ou la poursuite du télétravail…

Le dispositif est ouvert de 9h à 19h, du lundi au vendredi, par téléphone au 0 800 11 10 09 (appel gratuit depuis un poste fixe) en métropole comme en outremer. 

Pour les personnes sourdes et malentendantes, un mode de communication adapté est prévu pour bénéficier de ce service. 

Aide exceptionnelle au parcours de formation

Un soutien financier peut être apporté pour couvrir les dépenses nécessaires pour poursuivre la formation à distance (ordinateur, imprimante, connexion internet...). L'aide est plafonnée à 500 euros. 

Maintien de la rémunération et de la protection sociale

Pour éviter les ruptures de rémunération pour les personnes en situation de handicap en formation professionnelle, l’Agefiph maintient leur rémunération pour leur permettre de poursuivre leur projet.  

Publié le 14 octobre 2020