Aide et Service

Aide exceptionnelle aux déplacements, hébergement, restauration

L'essentiel

L'objectif de cette aide est de soutenir les personnes handicapées ayant une activité nécessitant des déplacements indispensables à la gestion de la crise sanitaire et le maintien de l’activité économique, et ne disposant pas d’autre solution de déplacement, d’hébergement et de restauration.

Qui peut en bénéficier ?

Les bénéficiaires de l’obligation d’emploi ou ayant déposé une demande de reconnaissance se trouvant dans les situations suivantes :

  • travaillant en établissements de santé privés (médecins, infirmiers, aides-soignants,..)
  • travaillant dans une entreprise ayant une activité essentielle à la continuité de la vie de la nation (caissière, personne en charge de la logistique, …).
  • exerçant une profession réglementée (pharmacien, journaliste,...) ou exerçant une activité présentant un caractère indispensable dans son entreprise.

Quel montant ?

200 € maximum par jour travaillé pendant la période de pandémie (frais de déplacement, d’hébergement et de restauration).

Le remboursement est effectué sur production des justificatifs des dépenses concernées.

 

Modalités et contenus 

Financement à titre exceptionnel des frais en lien avec l’activité professionnelle (frais de taxi, VTC, hébergement, restauration,…).

Quels sont les conditions de recevabilité ?

  • Elle n’est pas cumulable avec l’aide au parcours vers l’emploi.
     
  • Les dépenses doivent être engagées pendant la période de pandémie.

Éléments à transmettre pour la demande

  • Justificatifs spécifiques à cette aide exceptionnelle : justificatif de déplacement professionnel établi par l'employeur, justifiant les déplacements professionnels ;
     
  • Le(s) devis ou la facture des dépenses à engager ;
     
  • Le titre de bénéficiaire de l'obligation d'emploi ou demande en cours ;
     
  • Une attestation d'emploi signée et cachetée par l'employeur précisant la date d'embauche, la nature du contrat de travail (CDD, CDI, le temps de travail hebdomadaire,…)
     
  • Un relevé d'identité bancaire du destinataire de la subvention ; 
     
  • Le formulaire de demande d'intervention
Publié le 8 avril 2020