Un organisme de formation accessible, c’est possible !

En Aquitaine, l’organisme de formation (OF) Les écoles de la CCI Dordogne est mobilisé pour l’accessibilité de ses formations depuis la loi handicap de 2005. L’établissement accueille près de 300 apprentis dont une quinzaine en situation de handicap pour des formations du CAP à bac + 3 en écoles hôtelières ou de commerce. Les explications de Geoffroy Chergui, formateur et référent handicap de l’OF depuis 2006.

Formation collective de personnes handicapées

L’accessibilité d’un OF, qu’est ce que cela signifie ?

Nous sommes engagés avec la Ressource Handicap Nouvelle Aquitaine (CRFH) et l’Agefiph dans la poursuite de nos actions d’accessibilité de nos formations. Nous nous appuyons par exemple sur un outil d’auto-positionnement et un plan d’action initial proposé par la RHF Nouvelle-Aquitaine et l’Agefiph accessible en ligne. Il comprend des indicateurs comme la présence d’un référent handicap au sein de notre organisme de formation, l’accessibilité du bâti, la sensibilisation des personnels, des apprenants et des entreprises, une veille règlementaire sur les aides et matériels disponibles, les liens avec les différents partenaires formation et handicap. Nous répondons au socle minimal qui est de 12 critères sur 29, ce qui nous permet depuis 2018 d’être un établissement « handi-accueillant ». 

Que faites-vous par exemple concrètement en matière de sensibilisation ?

Nous proposons des actions de professionnalisation pour les formateurs-enseignants (sur les "dys" notamment). Une action de sensibilisation à l'accueil des personnes en situation de handicap en formation a aussi été menée fin 2018 pour tout le personnel des écoles (personnel technique et administratif, direction, équipes enseignantes, soit 91 % du personnel). Le but étant d'améliorer l'accessibilité de notre établissement aux personnes handicapées avant et pendant la formation. 
Des sessions de sensibilisation à l'accueil des personnes en situation de handicap en formation seront proposées chaque année aux nouveaux collègues. En 2019, nous avons organisé une journée de sensibilisation au handicap des apprenants et des membres du personnel en partenariat avec les Comités handisport et sport adapté de Dordogne. Cela a été l’occasion d’accueillir des personnes en situation de handicap, de faire se rencontrer les gens et d’échanger. Nous avons même réalisé une vidéo pour résumer cette journée en images.
Nous avons également engagé des actions de sensibilisation au handicap auprès des entreprises, avec des réunions d’information pour les tuteurs et maîtres d’apprentissage, des ateliers de mise en situation de handicap en partenariat avec le Groupement pour l’insertion des personnes handicapées (GIPH). 

Quels sont les différents partenaires avec lesquels vous êtes en lien ?

En Nouvelle-Aquitaine, la Ressource Handicap Formation est portée par le Centre Ressource Formation handicap (CRFH) en lien avec l’Agefiph. Il nous accompagne et nous informe notamment sur les aides liées à l’apprentissage, les évolutions législatives, etc. Il nous permet d’être en lien avec d’autres acteurs spécialisés du handicap (Cap emploi, associations de personnes handicapées, etc.) Indirectement, nous travaillons aussi avec la Maison départementale des personnes handicapées (MPDH), les Opco des branches hôtellerie et restauration et commerce, les structures médico-sociales de la région Dordogne, les associations de personnes handicapées. 

Qu’est-ce qu’une meilleure prise en compte de l’accessibilité apporte à votre OF ?

Au-delà de la réglementation, cette volonté d’accès aux savoirs pour tous fait partie de notre manière de fonctionner depuis toujours. Au fil des ans, nous constatons que cette prise en compte des différences de chacun est un bénéfice pour tous. Nous communiquons tellement sur l’accessibilité de notre organisme de formation que nous avons parfois des remarques du type : « Mais vous êtes ouverts aussi aux personnes sans handicap ? ». Cela démontre à quel point notre engagement est fort et bien visible ! Notre cheval de bataille pour les années à venir : poursuivre la sensibilisation auprès des entreprises et des apprenants, dont seuls une quinzaine a déclaré son handicap. Nous devons les inciter à demander la Reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé (RQTH) pour être accompagnés dès leur première année. Certains jeunes n’osent pas en parler, de peur d’être stigmatisés et ne savent pas toujours que les aménagements dont ils ont bénéficié durant leur scolarité peuvent continuer sous d’autres formes. À nous de leur montrer qu’une reconnaissance de leur handicap peut les aider à sécuriser leur parcours. 

« Nous accompagnons les organismes de formation à chaque étape » Grégoire Prévot, coordonnateur régional RHF Nouvelle-Aquitaine au sein de l'Agefiph « Nous travaillons en Nouvelle-Aquitaine au titre de la Ressource handicap formation (RHF) au travers du CRFH et aux côtés des partenaires publics, en premier lieu du Conseil régional pour soutenir les organismes de formation (OF) dans l’engagement vers une démarche volontaire d’amélioration de l’accessibilité de leurs formations. Le CRFH intervient au plus proche des territoires. Il est en lien étroit avec la direction et le référent handicap de chaque OF et les accompagne, au travers d’un auto-positionnement sur des indicateurs d’accessibilité, dans leurs réflexions, sur leurs pratiques d’accueil et d’adaptation de leurs formations aux personnes en situation de handicap. Ce positionnement leur permet d’élaborer ensuite un plan d’action précis et d’être accompagnés à chaque étape, de bénéficier ensuite de toutes les ressources proposées par l’Agefiph et par la Région. Nous leur proposons ainsi un appui, des outils et des moyens pour les aider à répondre à leurs obligations légales, à s’entourer d’acteurs ressources. Mais aussi pour aller au-delà et s’engager de manière concrète en faveur d’une offre et d’un appareil de formation inclusifs. »
Publié le 08 juin 2021