Communiqué de presse

L'Agefiph pérennise ses aides exceptionnelles à compter du 1er mars 2022

Dès avril 2020, l’Agefiph a proposé des aides complémentaires pour répondre à la crise sanitaire. Aujourd’hui, elle pérennise ces aides exceptionnelles, au-delà de leur délai initial fixé au lundi 28 février 2022, pour poursuivre les appuis apportés pendant la crise auprès des personnes handicapées à la recherche d’un emploi, en emploi ou en formation, ainsi que leurs employeurs. Certaines de ces aides font dorénavant partie intégrante de sa nouvelle offre de service et d’aides financières à compter du 1er mars.

Les personnes en situation de handicap doivent bénéficier de la relance économique

Alors que la reprise économique et son impact positif sur l’emploi se confirment, l’Agefiph poursuit son soutien et adapte son offre de service et ses aides financières aux transformations du monde du travail.

Concrètement, il s’agit d’accompagner les entreprises et les personnes en situation de handicap (salariés, travailleurs indépendants handicapés-TIH ou personnes à la recherche d’un emploi) pour, entre autres, sécuriser leurs parcours au regard des contraintes sanitaires et des nouvelles organisations du travail en place, comme le télétravail.

Pour Christophe Roth, Président de l’Agefiph :

« Pérenniser les aides exceptionnelles de l’Agefiph témoigne de notre engagement de proximité pour mieux répondre aux besoins exprimés par le terrain. Dans un contexte inédit, accompagner les personnes et les entreprises participe à défendre la place de chacun au milieu de tous ! C’est avec un maillage pour tous et avec tous, et grâce à une offre de service adaptée que l’Agefiph œuvre au quotidien. Elle est un acteur majeur et agile de la politique handicap dans les territoires et défendra l’inclusion peu importe la conjoncture. Alors restons mobilisés ! ».

A titre d’exemple, sont désormais mobilisables au sein de l’offre ordinaire et pérenne de l’Agefiph :

  • Le surcoût des équipements de prophylaxie (masques inclusifs, etc.) ;
  • L’aide au déplacement pour les personnes exposées à un risque sanitaire par l’utilisation des transports en commun ;
  • Les dispositions spécifiques concernant l’aide au maintien dans l’emploi (notamment la possibilité de la renouveler lorsqu’un délai supplémentaire est nécessaire pour identifier la solution et/ou la mettre en œuvre) ;
  • Des aides à l’alternance dont les plafonds ont été augmentés de 1 000 €. 

De plus, l’aide de soutien à la création ou à la reprise d’une entreprise pour une personne en situation de handicap est réévaluée de 5 000 € à 6 000 €. Le diagnostic de soutien à la sortie de crise pour les entrepreneurs est également maintenu.

Pour consulter le programme rénové d’aides et de services de l’Agefiph : https://www.agefiph.fr/sites/default/files/medias/fichiers/2022-02/Metodia%20Mars%202022.pdf

Votre contact presse

Ghislaine Cristofoletti
g-cristofoletti@agefiph.asso.fr
Tél : 06.21.65.41.96
Publié le 28 février 2022