Communiqué de presse

Plan de relance : l’embauche d’une personne handicapée bénéficie à partir du 1er septembre d’une prime de 4 000 euros

Jean Castex, Premier ministre et Sophie Cluzel, secrétaire d’Etat aux personnes handicapées ont annoncé, mercredi 26 août, en clôture des Universités d’été du CNCPH, la mobilisation de 100 millions d’euros pour limiter les effets de la crise sanitaire sur l’emploi des personnes handicapées.
L’Agefiph est engagée au côté de l’Etat pour assurer l’atteinte de l’objectif du gouvernement de favoriser fortement l’embauche de personnes en situation de handicap et mobilise des moyens supplémentaires pour les recrutements en alternance.

Le plan de relance du gouvernement, annoncé le 26 août, prévoit une aide pouvant aller jusqu’à 4 000 euros pour toute embauche de personne reconnue travailleur handicapé entre le 1er septembre et le 28 février 2021 sur le modèle de l’aide au recrutement des moins de 26 ans.

L’Agefiph salue l’initiative du gouvernement et s’engage au côté de l’Etat et de l’ensemble des acteurs publics et privés pour continuer à assurer le développement de l’emploi des personnes en situation de handicap. L’Agefiph accompagne notamment les entreprises pour les soutenir dans la construction et la mise en œuvre de leurs politiques handicap et les organismes de formation et les CFA pour développer l’accessibilité des formations professionnelles. Son réseau de conseillers sur l’ensemble du territoire est mobilisé pour faire connaître les mesures développées par l’Etat, informer et conseiller les entreprises, professionnaliser les référents handicaps des entreprises, des organismes de formation et des CFA et faciliter le recrutement, le maintien en emploi et la formation des personnes en situations de handicap en mettant à dispositions des aides financières et des services.

Dès les débuts de la crise sanitaire, l’Agefiph a renforcé son action pour soutenir les entreprises et les personnes en situation de handicap, salariées, en emploi ou en recherche d’un emploi ou entrepreneur. 
En complémentarité du plan de relance de l’apprentissage du gouvernement, l’Agefiph renforce ses actions et ses aides financières pour le recrutement et le maintien de personne en situation de handicap en alternance (apprentissage et professionnalisation).

C’est pourquoi l’Agefiph a décidé de revaloriser ses aides aux entreprises lors de la signature de contrats d’apprentissage ou de contrats professionnalisation.

Elles peuvent atteindre désormais 4 000 euros pour le recrutement d'un apprenti et 5 000 euros pour la conclusion d'un contrat de professionnalisation et se cumulent avec les aides de l’Etat.

Enfin, les aides financières exceptionnelles mises en place par l’Agefiph depuis le confinement restent mobilisables. Elles doivent notamment permettre de mieux répondre aux besoins des personnes et des entreprises dans le contexte sanitaire actuel. 
 

Votre contact presse

Ghislaine Cristofoletti
g-cristofoletti@agefiph.asso.fr
Tél : 06.21.65.41.96
Publié le 02 septembre 2020