Toutes les aides et services pour compenser le handicap

A+ A-

1. Aide à l’aménagement des situations de travail et à la compensation du handicap

Objectif

Permettre l’adaptation du poste de travail en fonction du handicap de la personne handicapée.


Qui peut en bénéficier ?

L'aide s'adresse aux employeurs de personnes reconnues handicapées ainsi qu’aux travailleurs indépendants reconnus handicapés.


A savoir : l’aide à l’aménagement des situations de travail est mobilisable au bénéfice de personnes en voie de reconnaissance du handicap pour lesquelles le médecin du travail atteste que le handicap, son aggravation ou une évolution du contexte de travail entraînent des conséquences sur l’aptitude à occuper le poste de travail.


Le contenu de l'aide

Afin de permettre l'adéquation entre les exigences de la situation de travail du salarié et sa situation de handicap, l'Agefiph participe au financement :


  • Des moyens techniques, humains ou organisationnels à mettre en œuvre pour compenser le handicap dans l’entreprise (aménagement de postes, logiciels spécifiques, transcription braille...).
  • D’une aide ponctuelle à l’auxiliariat professionnel à hauteur de 9150 € maximum.
  • Dans le cadre la communication avec un salarié sourd : la participation au financement d’une prestation d’interprétariat ou d’interface à hauteur d’un montant maximum de 2 600 € par an porté à 9 150 € dans le cadre d’une formation. Le financement pour un montant maximum de 1 300 € pour l’équipement de visio-interprétation.


A savoir


  • Dans certaine situation complexe, à la demande du conseiller Cap Emploi, Pôle emploi ou Mission Locale, un prestataire spécialiste de l’adaptation des situations de travail peut être sollicité. Il réalise une étude préalable destinée à identifier précisément les besoins et les solutions à mettre en œuvre.



Comment bénéficier de cette aide ?


La demande d'aide est faite à l'Agefiph directement par l’entreprise ou avec l’aide du conseiller Cap Emploi, Pôle emploi ou Mission Locale dans le cas d’un recrutement ou du conseiller Sameth pour un maintien dans l’emploi.

Retour haut de page

2. Prestation ponctuelle spécifique

Objectif


Identifier précisément les conséquences du handicap sur l’emploi et les moyens de le compenser.


Qui peut en bénéficier ?


La prestation s'adresse aux demandeurs d’emploi handicapés ainsi qu’aux salariés et aux employeurs.


Le contenu de la prestation


Une expertise apportée par un spécialiste du handicap (visuel, auditif, moteur ou psychique) afin notamment d’apprécier les incidences du handicap sur l’emploi et les actions à mettre en oeuvre pour le compenser.


Comment bénéficier de cette aide ?


La demande d'aide est faite à l'Agefiph uniquement par le conseiller Cap emploi, Pôle emploi ou Mission Locale dans le cas d’un recrutement ou par le conseiller Sameth pour un maintien dans l’emploi. 

Retour haut de page

3. Prestation d'étude préalable à l'adaptation des situations de travail

Objectif


Trouver des solutions permettant l’adaptation du poste de travail en fonction du handicap de la personne handicapée.


Qui peut en bénéficier ?


Les aides s'adressent aux employeurs de personnes reconnues handicapées ou en voie de l’être.


Le contenu de la prestation


L’intervention d’un ergonome qui propose à l’entreprise des solutions techniques et organisationnelles concrètes, réalistes et chiffrées  pour aménager la situation de travail du salarié handicapé.


Comment bénéficier de cette aide ?


La demande est faite à l'Agefiph uniquement par le conseiller Cap emploi, Pôle emploi ou Mission Locale dans le cadre d’un recrutement ou par le conseiller Sameth dans le cadre d’un maintien dans l’emploi.

Retour haut de page

4. Aide au tutorat

Objectif

Améliorer l’intégration professionnelle d’un salarié handicapé suite à son recrutement ou pour favoriser son maintien dans l’emploi.


Qui peut en bénéficier ?


L’aide s’adresse aux employeurs suite au recrutement ou au maintien dans l’emploi d’un salarié handicapé.


Le contenu de l'aide


Financement de l’intervention d’un intervenant interne à l’entreprise (collègue, manager, …) :


 

  • Un plafond de 2000 € pour les CDI et CDD de 12 mois et plus (80 h maximum de tutorat au coût unitaire de 25 €).
  • Un plafond de 1000 € pour les CDD inférieurs à 12 mois (40h maximum de tutorat au coût unitaire de 25 €) 

  • Formation du tuteur : Un plafond de 1000 € par tuteur.


Comment bénéficier de cette aide ?


La demande d'aide est faite à l'Agefiph soit directement par l’entreprise soit avec l’aide du conseiller Cap Emploi, Pôle emploi ou Mission Locale dans le cas d’un recrutement ou du conseiller Sameth pour un maintien dans l’emploi.

Retour haut de page

5. Aide au suivi post-insertion d’une personne sortant d’Etablissement et services d’aide par le Travail (Esat)

Objectif


Consolider l’insertion en milieu ordinaire de personnes handicapées embauchées immédiatement à leur sortie d’Etablissement et services d’aide par le Travail (Esat) et leur permettre de se réorganiser, de se familiariser avec leur nouveau cadre professionnel.


Qui peut en bénéficier ?


L'aide s'adresse aux employeurs de personnes handicapées issues d’un Esat.


Le contenu de l'aide


Afin de permettre l’intervention d’un intervenant de l’Esat d’origine de la personne nouvellement embauchée, l'Agefiph participe au financement de 70h d’intervention maximum au coût horaire unitaire plafond de 50 € (soit un plafond de 3.500 €).


Comment bénéficier de cette aide ?


La demande d'aide est faite à l'Agefiph soit directement par l’entreprise et le salarié soit avec l’aide du conseiller Cap Emploi, Pôle emploi ou Mission Locale qui a soutenu la démarche, dans les 3 mois suivant la date d’embauche.

Retour haut de page

6. Aide aux personnes handicapées visuelles

Objectif


Compenser le handicap d’une personne handicapée visuelle


Qui peut en bénéficier ?


L’aide s’adresse aux personnes handicapées visuelles se trouvant dans l’une des situations suivantes :

  • Demandeur d’emploi en recherche active d’emploi ;
  • Stagiaire de la formation professionnelle ;
  • Étudiant de l’enseignement supérieur en stage obligatoire.


Le contenu de l'aide


Participation forfaitaire (incluant le coût de la formation à l’utilisation du matériel) au financement de matériels en compensation du handicap :


  • 3000 € pour une plage braille.
  • 5000 € pour un bloc-notes braille.
  • 1500 € pour les matériels spécifiques non braille.


Comment bénéficier de cette aide ?


La demande d'aide est faite à l'Agefiph directement par la personne ou avec l’aide du conseiller Cap Emploi, Pôle emploi ou Mission Locale dans le cas d’un recrutement ou du conseiller Sameth pour un maintien dans l’emploi.


Dans tous les cas, la demande doit être déposée avant l’achat du matériel.

Retour haut de page

7. Aide aux personnes handicapées auditives

Objectif


Compenser le handicap d’une personne handicapée auditive.


Qui peut en bénéficier ?


L’aide s’adresse aux personnes handicapées auditives se trouvant dans l’une des situations suivantes :


  • Salarié ou travailleur indépendant.
  • Demandeur d’emploi détenteur d’une promesse d’embauche.
  • Stagiaire de la formation professionnelle.
  • Stagiaire de CRP/CRF dans les 9 mois précédant la fin de la formation.
  • Étudiant de l’enseignement supérieur en stage obligatoire.


Le contenu de l'aide


Participation, complémentaire aux financements obtenus (sécurité sociale, PCH, mutuelle etc.), d'un montant maximum (hors coûts annexes : maintenance, piles, assurances…) de :

  • 700 € pour une prothèse
  • 1400 € pour deux prothèses.


Comment bénéficier de cette aide ?


La demande d'aide est faite à l'Agefiph directement par la personne ou avec l’aide du conseiller Cap emploi, Pôle emploi ou Mission locale dans le cas d’un recrutement ou du conseiller Sameth pour un maintien dans l’emploi.


Dans tous les cas, la demande doit être déposée avant l’achat du matériel.

Retour haut de page

8. Aides à la mobilité

Objectif


Compenser le handicap de personne handicapée moteur


Qui peut en bénéficier ?


L’aide s’adresse aux personnes handicapées se trouvant dans l’une des situations suivantes :

  • Salarié ;
  • Travailleur indépendant (sauf pour l’aide au permis de conduire) ;
  • Demandeur d’emploi et détenteurs d’une promesse d’embauche (impérative pour les aides à l’aménagement et à l’acquisition du véhicule) ;
  • Stagiaire de la formation professionnelle pour l’aide ponctuelle aux trajets uniquement ;
  • Etudiant de l’enseignement supérieur en stage obligatoire.


Le contenu de l'aide


  • Financement de 50% du coût de l’aménagement nécessaire à la conduite d’un véhicule, en compensation du handicap. Le montant maximum de l’aide est de 9000 €.
  • Aide maximum de 10000 € pour le financement d’un véhicule aménagé si l’acquisition d’un nouveau véhicule ou un véhicule d’une gamme supérieure est nécessaire du fait de l’aménagement.
  • Aide ponctuelle aux trajets maximum de 4000 € pour compenser le handicap d’une personne dont le handicap ne permet pas l’usage des transports en commun et l’utilisation d’un véhicule personnel.
  • Aide forfaitaire de 1000 € pour le financement du surcoût généré par les adaptations nécessaire à la formation au permis de conduire en compensation du handicap. Le permis de conduire doit être requis par le projet professionnel.


Comment bénéficier de cette aide ?


La demande d'aide est faite à l'Agefiph directement par la personne ou avec l’aide du conseiller Cap emploi, Pôle emploi ou Mission locale dans le cas d’un recrutement ou du conseiller Sameth pour un maintien dans l’emploi...

Retour haut de page

Version pdf de l'article

Télécharger l'article en version PDF imprimable

La lecture de ce fichier nécessite le logiciel Adobe Reader : Télécharger Adobe Reader.

Retour haut de page

Vos contacts près de chez vous