Actualité

#Activateurdégalité - Le portrait de Liliya Reshetnyak

Photo de Liliya Reshtnyak pour la campagne #activateurdégalité
Liliya Reshtnyak, cofondatrice de Hipip In pour la campagne #activateurdégalité
Liliya Reshetnyak est co-fondatrice et présidente de Hipip IN, une plateforme RH digitale destinée à faciliter l’intégration dans le monde professionnel de profils atypiques, tels les Hypersensibles, Asperger, Hauts Potentiels Intellectuels…. Hipip IN fait le lien entre eux et les entreprises, en aidant et accompagnant le recrutement de ces personnes « neuro-atypiques » sur la seule base fiable : leurs aptitudes et talents naturels. Là où ils apporteront la plus grande valeur ajoutée, et où ils seront les plus épanouis. Entrepreneure depuis 2012, Liliya Reshetnyak s’est inspirée de son propre profil atypique pour contribuer à l’inclusion de toutes les différences. Aujourd’hui, elle continue son activité pendant le confinement en télétravail, même s’il est en partie réduit.

# Comment se passe votre vie professionnelle durant le confinement ?

Globalement bien. Mais il m'est très difficile de m'organiser et me discipliner. Ce qui marche pour moi, c'est de me fixer des objectifs et listes d'actions pour la semaine, plutôt que pour une journée. Ce qui me permet d'être plus souple dans une journée, et me réorganiser le lendemain si besoin.
En revanche, notre activité de recrutement ne fonctionne pas... Ni pour nous, ni pour nos clients.

Est-ce que les épreuves surmontées par le passé vous servent durant la période actuelle

Oh oui, énormément ! Tout comme pour beaucoup de personnes avec autisme (et d'autres profils de la Neurodiversité), j'apprécie énormément le temps en solitaire, le cocon confortable de mon chez-moi. Je ne m'ennuie presque jamais, car depuis longtemps j'ai appris à mettre mon temps à profit. Et même si c'est pour regarder une série, ce n'est pas "par dépit" mais "avec plaisir". Je n'ai pas du tout la sensation de chercher à combler un vide ou chercher à faire passer le temps. C'est juste une routine différente.

Qu'est-ce que la situation actuelle vous a révélé ? en bien ? en mal ?

La situation actuelle m'a révélé qu'il y a des choses à changer dans mon organisation personnelle et professionnelle... Car finalement, j'ai ressenti beaucoup de soulagement par rapport à des situations que je n'ai plus à vivre pendant le confinement. Du coup, je prends le temps de réfléchir et mettre des choses en place pour après, pour ne pas repartir dans un quotidien stressant.

Qu'est-ce qui vous manque ?

Les sushis et les balades en nature. Bien sûr, voir ma famille et mes amis aussi. Mais encore une fois, j'ai l'habitude de plutôt les avoir par téléphone que de visu, donc honnêtement, ça va !

Que pensez-vous conserver par la suite de cette expérience exceptionnelle ?

J'espère arriver à conserver la sérénité tout au long de la journée, qui est une de mes plus grosses révélations de cette expérience. Egalement, je souhaite conserver la consommation très lente pour des produits qui, on voit en ce moment, ne sont pas du tout indispensables ni à la vie, ni même au bien-être.

Publié le 5 mai 2020