Actualité
Antilles-Guyane-Saint-Pierre-et-Miquelon

Faciliter l’accès aux contrats de professionnalisation, l'exemple du SERAC

L'insertion en contrat de professionnalisation avec le SERAC Agefiph
L’AGEFIPH Antilles-Guyane soutient depuis de nombreuses années le dispositif porté par le SERAC dont l’objectif consiste à faciliter l’accès des sourds et des malentendants en particulier mais également de toutes autres personnes en situation de handicap dans l’entreprise par le contrat de professionnalisation. Elle alloue à ce centre de formation un financement complémentaire au droit commun afin de développer un accompagnement spécifique auprès de ce public et de leurs employeurs, de la sélection des candidats jusqu’à leur intégration professionnelle.

SERAC Antilles-Guyane est une association créée depuis plus de 20 ans dans le but de lutter contre l’exclusion et d’offrir au public sourd et aux travailleurs handicapés une structure de formation, d’intégration, d’accompagnement et d’interprétation. Elle est principalement un centre bilingue LSF de formation en alternance, pour public sourd, malentendant et autres handicaps, sous forme de contrat de professionnalisation.  Il s’agit de la seule structure de ce type aux Antilles-Guyane et de nombreux contrats de travail (plus de 250), ont été conclus par leur entremise, dont des embauches en CDI.

L’AGEFIPH Antilles Guyane soutient le SERAC en participant au financement de l’accompagnement des travailleurs handicapés dans leurs parcours d’insertion professionnelle par le contrat de professionnalisation sur chacun des territoires des Antilles et de la Guyane (Martinique, Guadeloupe et Guyane).

L’intégration professionnelle des personnes en situation de handicap, dans le cadre de ce type de contrat connaît de meilleures chances de succès avec un accompagnement individualisé sur la durée du parcours du stagiaire, soit durant deux ans au minimum. Le public que suit le SERAC nécessite en effet, plus de temps pour mémoriser les connaissances exigées du programme de CAP ou de BAC Pro.

Certains cours ont été rajoutés au tronc commun afin de répondre plus spécifiquement aux besoins de ce public en difficulté du fait de leur handicap :

  • Réflexion sur le handicap : travail et échange autour du thème « être handicapé en milieu professionnel ».
  • Exercices de raisonnement logique : acquisition des mécanismes intellectuels indispensables à tout apprentissage, souvent défaillants auprès de la cible accompagnée.
  • Régulation sur le thème de l’Insertion professionnelle : importance d’un temps d’échange sur leur semaine de travail en entreprise
  • Relation des travailleurs handicapés avec l’entreprise : communication avec les personnes entendantes, désamorçage en cas de tensions ou de difficultés relationnelles, découverte et apprentissage du monde du travail (hiérarchie, contrat de travail, collègues, …), etc…

A titre d’illustration, découvrez le portrait de Christelle SABIN, gérante libre-service en crèmerie-charcuterie et déficiente auditive, qui a bénéficié de l’accompagnement du SERAC dans le cadre de son contrat en alternance : https://www.monemploimonhandicap.fr/portraits/christelle-sabin/

Publié le 2 août 2019