Actualité

Inflation : l’Agefiph revalorise ses aides à hauteur de 5 % en faveur de l’emploi des personnes en situation de handicap

Pour répondre aux besoins engendrés par le contexte inflationniste, le Conseil d’administration de l’Agefiph a fait le choix de revaloriser ses aides financières à hauteur de 5 % en moyenne depuis le 1er septembre 2022. Un moyen de soutenir le pouvoir d’achat et de poursuivre la dynamique engagée par l’association pour augmenter le taux d’emploi des personnes en situation de handicap. Les explications de Christophe Roth, président de l’Agefiph.

Pourquoi avoir décidé d'augmenter les aides de l'Agefiph au 1er septembre ?

Le gouvernement et l’Insee annoncent au 15 septembre une inflation de 5,9 % sur un an. Nous n’avions pas connu de telle hausse depuis 1985 ! Il nous a donc paru logique d’agir en revalorisant les aides de l’Agefiph à hauteur de 5 % en moyenne. Nous avons travaillé cette revalorisation de concert avec le FIPHFP afin notamment que les aides communes au secteur privé et au secteur public soient alignées et qu’une personne en situation de handicap, qu’elle soit agent de la fonction publique ou salariée du privé, puisse être épaulée et accompagnée de la même manière. L’Agefiph avait déjà réagi de manière agile pendant la crise du Covid avec l’apport d’aides exceptionnelles. Le contexte d’inflation actuel qui touche les entreprises et toute la société civile nous pousse à le faire de nouveau. Cette action participe à notre objectif de 4 % de taux d’emploi des personnes en situation de handicap d’ici 2024.

Quelle est la situation actuelle ?

Les personnes en situation de handicap sont 1,1 million à être en emploi aujourd’hui. Atteindre 4 % représente 150 000 à 200 000 personnes supplémentaires. On constate que depuis 5 ans, leur taux de chômage a diminué pour passer de 19 % à 15 %. Cela représente une baisse de 50 000 bénéficiaires de l’obligation d’emploi au cours des trois dernières années, malgré un contexte Covid qui a complètement transformé le monde du travail, notamment avec la mise en place du travail à distance, le développement des outils numériques, etc. Sur le marché du travail actuel, des entreprises peinent à recruter, tous métiers confondus, notamment dans les secteurs en tension comme l’agro-alimentaire, l’hôtellerie-restauration, le numérique. Les opportunités sont là. L’enjeu de notre mobilisation est de soutenir une dynamique de développement du plein emploi et d’une société d’égalité des chances.

Quelles aides de l’Agefiph sont concernées par la revalorisation ?

Nous avons fait le choix de revaloriser les plus importantes et les plus sollicitées de notre catalogue pour compenser le handicap et répondre aux besoins des personnes en situation de handicap et leurs employeurs (voir le détail ci-dessous). Nous prenons des décisions au niveau national, mais ma feuille de route reste de travailler sur un maillage territorial. Toutes ces aides sont des leviers pour toutes les délégations régionales de l’Agefiph et ses partenaires impliqués au quotidien pour accompagner les personnes en situation de handicap et pour les entreprises afin de faire évoluer durablement le taux d’emploi.

Que représente cette hausse pour le budget de l'Agefiph ?

Cette hausse de 5 % du montant des aides financières représente un engagement financier supplémentaire de 2,6 millions d’euros par an, dont un tiers de cette somme d’ici fin 2022. Cette hausse ne remet pas en cause le budget de l’Agefiph et les orientations prises jusqu’à présent.
Publié le 19 septembre 2022