Actualité

L’Agefiph signe une convention de partenariat pour soutenir l’expérimentation territoires zéro chômeurs de longue durée

Laurent Grandguillaume, Louis Gallois et Didier Eyssatier signent une convention de partenariat
Laurent Grandguillaume, Louis Gallois et Didier Eyssatier signent une convention de partenariat Association Territoire Zéro chômeur de longue durée
Jeudi 24 octobre, Laurent Grandguillaume, président de l’association Territoires Zéro chômeur de longue durée, Louis Gallois, président du Fonds d'expérimentation ETCLD et Didier Eyssartier, directeur général de l’Agefiph se sont réunis dans les locaux de l’Entreprise but d’emploi 13 Avenir pour y signer une convention de partenariat.

Les personnes en situation de handicap, une population fortement touchée par le chômage

On compte en moyenne 21 % de salarié en situation de handicap au sein des entreprises à but d’emploi (EBE) parmi les es dix territoires de l’expérimentation territoire zéro chômeurs. Ce constat a donc poussé les association TZCLD et l’Agefiph a signé une convention de partenariat.

Dans le cadre de cette convention, l’Agefiph accompagnera les associations ETCLD, TZCLD et les EBE  dans la prise en compte du handicap, l’adaptation des postes et du temps de travail. Un accompagnement à destination des employeurs et des salariés est également prévu pour favoriser le management inclusif. 

Louis Gallois : L’une des caractéristiques des EBE est le nombre important de travailleurs handicapés accueillis. Nous n’avions pas tout à fait anticipé ce phénomène.
Didier Eyssartier a conclu en rappelant « qu’une part importante des personnes handicapées au chômage, le sont de longue durée. Que tout n’a pas été fait, et que toutes les nouvelles pistes doivent être explorées, pour trouver de nouvelles solutions, changer d’échelle car la performance d’une entreprise n’est pas seulement économique, mais aussi sociale."

Les territoires au cœur de ce dispositif

Le travail accompli par l'Agefiph au niveau des territoires a été fortement salué. Le directeur générale de l' Agefiph a rappelé que cette expérimentation s'appuiera sur les délégation régionales ; ce fut déjà le cas avec la coopération très fructueuse entre la délégation bretonne de l' Agefiph et l'EBE de Pripriac.

 

D'ailleurs une visite du site du Pripriac est prévue le 14 janvier 2020

Publié le 30 octobre 2019