Le compte personnel de formation : une modalité d’accès à la formation

Le compte personnel de formation (CPF) est une nouvelle modalité d’accès à la formation qui remplace depuis 2015 le DIF (droit à la formation).
Il permet au salarié de capitaliser des heures de formation à raison de 24 heures par an jusqu’à 120 heures, puis de 12 heures jusqu’à la limite de 150 heures au total.

Comment s'utilise le CPF ?

Le salarié peut prendre l’initiative d’utiliser ses heures disponibles sur son CPF afin de concrétiser un projet de formation pour évoluer professionnellement. Si formation envisagée se déroule sur le temps de travail votre accord sera requis.

Quelle aide de l'Agefiph ?

Si le crédit d’heures disponibles est insuffisant sur le CPF du salarié, selon la situation, différents acteurs (employeurs, Opca…) peuvent être sollicités pour financer des heures supplémentaires. S’il est reconnu handicapé, l’Agefiph peut également intervenir, sous certaines conditions.

A qui s'adresser ?

Le salarié peut bénéficier d’un conseil en évolution professionnelle en s’adressant à un OPACIF (Fongecif, …), à un OPCA , ou à l’Apec (association pour l’emploi des cadres).

La réforme 2018 sur l’apprentissage, l’assurance chômage et la formation professionnelle est mise en application depuis le 1er janvier 2019, avec la conversion du compteur en euros. En janvier 2019, chaque actif du secteur privé dispose d’un CPF affiché en euros. Le taux de conversion est de 15€ par heure, fixé par décret par l’Etat.
Thématique
Publié le 25 février 2019