L'Agefiph, notre action aujourd'hui et demain.

Au service des personnes handicapées et des entreprises privées, la mission de l'Agefiph est de favoriser l'insertion, le maintien et l'évolution professionnelle des personnes handicapées dans les entreprises du secteur privé.

L’Agefiph est l’interlocutrice privilégiée de toutes les entreprises privées, quelle que soit leur taille, qui souhaitent développer une politique d’ouverture au handicap. Nous soutenons leurs actions destinées à recruter, maintenir et faire évoluer des personnes handicapées.

L’Agefiph, au service des entreprises

L’Agefiph incite les entreprises à agir en faveur d’une société plus inclusive. Au plus près de leurs besoins, nous les conseillons et les accompagnons dans leurs actions emploi handicap.

1. Nous informons, conseillons et accompagnons les entreprises

60 conseillers au siège de l’Agefiph et dans les délégations régionales sont les interlocuteurs directs des entreprises. Ils les informent sur leurs obligations, les conseillent sur les actions à mettre en œuvre pour développer l’emploi de personnes handicapées et les accompagnent pour élaborer, avec elles, des actions de sensibilisation, établir et mettre en œuvre des plans d’action en lien avec les bons interlocuteurs.

> En savoir plus sur le conseil et l'accompagnement de l'Agefiph

3 319
Entreprises

 

En 2019, 3 319 entreprises ont bénéficié d'un accompagnement par un conseiller Agefiph

Témoignage : Recrutement d'un conducteur ayant perdu l'usage d'un bras
Réforme l'obligation d'emploi des travailleurs handicapés

La loi du 5 septembre 2018 pour la liberté de choisir son avenir professionnel a refondu en profondeur l’obligation d’emploi des travailleurs handicapés (OETH). Pour les entreprises privées, la déclaration sociale nominative (DSN) se substitue au 1er janvier 2020 à la déclaration à l’Agefiph. Les Urssaf et les caisses de la MSA prennent le relais de l’Agefiph pour la gestion des déclarations des entreprises et la collecte des contributions.
Les conseillers Agefiph informent les entreprises de la réforme de l’obligation d’emploi des travailleurs handicapés applicable à partir de 2020.

En savoir plus sur la réforme de l'OETH

2. Nous facilitons le développement de coopérations

Le réseau des référents handicap (RRH), créé et animé par l’Agefiph sur l’ensemble du territoire, permet aux entreprises de se rencontrer, de partager informations et expériences et de favoriser la mise en œuvre de projets communs au sein d’ateliers et de groupes de travail.

1 090
Participants aux RRH

 

1 090 entreprises ont participé à un atelier du Réseau des référents handicap en 2019.

Témoignage : Anaïs Wiest, responsable RH de la PME Suppl’Activ à Dijon :

« Depuis deux ans que je travaille dans cette entreprise, l’emploi des personnes handicapées est une chose qui me tient particulièrement à coeur.

J'ai été contactée par la délégation régionale Agefiph Franche-Comté qui m’a présenté le Réseau des référents handicap. J’étais à la recherche d’un accompagnement pour parler du handicap en interne sans susciter des réactions négatives, de peur de l’inconnu, de représentation caricaturale de la personne en fauteuil roulant, etc. Les échanges ont été très utiles, tout comme la rencontre avec d’autres entreprises et la découverte des actions qu’elles mettent en oeuvre, les web conférences, les temps de mise en situation proposés, l’étude de cas pratiques. Cela permet de s’interroger efficacement sur ses pratiques et de développer de nouvelles idées.

Ces temps d'échanges sont complétés par l’accompagnement d'un conseiller Agefiph et la réalisation d’un diagnostic.

Au final l'accompagnement par l'Agefiph permet de rompre un sentiment d’isolement, sachant que c’est un nouveau projet que je porte pour notre entreprise. Je me sens moins seule face aux différentes problématiques et c’est stimulant. »

Rendez-vous :

Du 6 au 9 octobre 2020 l’Agefiph organise la 1ère édition 100% digitale de l’Université du Réseau des référents handicap, un rendez-vous pour s’informer, partager, construire et innover.

En savoir plus sur l'Université du Réseau des référents handicap

3. Nous mettons à disposition des aides financières et des services.

Afin d’aider les entreprises à recruter, à maintenir dans l’emploi et à faire évoluer leurs salariés handicapés, l’Agefiph met à leur disposition des aides financières et des services destinés notamment à compenser le handicap au poste de travail ou à prendre en charge les surcoûts générés par les conséquences du handicap du salarié.

Ainsi, dans le cas d’un salarié devenu handicapé ou dont le handicap s’aggrave, l’Agefiph intervient pour financer les frais liés à la recherche de la solution qui permettra à l’entreprise de conserver le salarié.  Nous mettons à disposition gratuitement l’intervention d’un ergonome qui étudie les solutions techniques ou organisationnelles qui permettront à la personne de continuer à occuper son poste et nous finançons leur mise en œuvre.

> Voir tous les services et aides financières aux entreprises

117 084
entreprises

 

En 2019 l’Agefiph a consacré plus de 13,8 millions d’euros aux aides et services et apporté son soutien financier à 117 084 entreprises.

Covid 19 / Des mesures exceptionnelles

Face aux conséquences économiques et sociales de la crise liée au Covid 19, l'Agefiph propose des services et aides financières pour sécuriser le dé-confinement et la reprise d'activité des entreprises.

En savoir plus
Aménagement de poste, MODIS à Villeneuve-d'Ascq

4. Nous sensibilisons, luttons contre les préjugés et la discrimination dans l'emploi

La méconnaissance de la diversité des handicaps, les stéréotypes concernant les personnes handicapées… sont autant d’obstacles au développement de l’emploi des personnes handicapées. Aussi, les conseillers Agefiph organisent, à la demande des entreprises, des actions d’information et de sensibilisation au handicap auprès de l’encadrement mais aussi de tout le personnel.

Nous mettons également à disposition des services ressources humaines des entreprises des outils clés en main (jeu questions/réponses, dépliants, vidéos, affichent…) afin qu’elles puissent elles-mêmes organiser leurs propres actions de sensibilisation de leur personnel.

Afin que les entreprises engagées puissent communiquer en interne auprès de leurs collaborateurs et en externe auprès de leurs clients, fournisseurs… nous leur proposons de témoigner de leur engagement au sein du dispositif Activateur de progrès.
 

 

 

> Jouez sur www.handipoursuite.fr

Nos campagne de sensibilisation des entreprises

L'Agefiph, au côté des professionnels du handicap, de l'emploi et de la formation

L’Agefiph est aux côté des professionnels de l’emploi et de la formation afin qu’ils puissent conseiller, orienter, accompagner et former toutes les personnes quel que soit leur handicap. Elle met à leur disposition une expertise, un accompagnement et des solutions techniques et organisationnelles pour prendre en compte et compenser les possibles conséquences du handicap.

1. Nous apportons conseil et expertise handicap aux acteurs de la formation

La Ressource handicap formation (RHF) est destiné à identifier et mettre en œuvre les solutions permettant l’inclusion des personnes handicapées dans les formations existantes proposées par les Régions, Pôle emploi, Opca, Fongecif…

Dès 2020, la Ressource handicap formation (RHF) sera déployée dans toutes les régions.

Et demain ?

L'Agefiph accompagne les Centre de formation des apprentis (CFA) afin de leur permettre d'accueillir davantage de personnes handicapées :
> Réalisation d'un guide d'accessibilité des CFA et l'élaboration d'une grille d'évaluation des besoins en accessibilité.
> Construction du référentiel des missions des référents handicap dans les CFA.
> Déploiement de moyens de compensation et d'accessibilité

2. Nous apportons un soutien aux conseillers emploi pour prendre en compte le handicap

Les conseillers à l’emploi ont la possibilité de solliciter l’appui de spécialistes du handicap aux différentes étapes du parcours des personnes qu'ils accompagnent :

  • Avec la Prestations d’appui spécifique, le conseiller dispose de l’appui d’un expert sur les grands types de handicap : visuel, auditif, moteur, mental, cognitif et psychique… 
  • la Prestation spécifique d’orientation professionnelle permet d’avoir l’avis d’un expert sur la compatibilité entre le projet professionnel de la personne et les conséquences de son handicap.
  • La Prestations handicap projet permet de valider un projet professionnel ou de formation.

> Tous les services et aides financières

 

5 650
Prestations handicap projet

5 650 prestations handicap projet mobilisées en 2019 par les conseillers à l'emploi Pôle emploi, Cap emploi et Mission locale au bénéfice des personnes handicapées qu'ils accompagnent.

3. Nous sensibilisons et formons les conseillers emploi au handicap

Les collaborateurs des délégations régionales Agefiph mènent des actions d’information et de sensibilisation sur les spécificités du handicap destinées aux conseillers à l’emploi des Pôle emploi et des Missions locales.

Témoignage : « En Pays de la Loire, nous accompagnons les conseillers Pôle emploi pour les aider à valoriser les candidatures de personnes handicapées auprès des employeurs. Les conseillers sont sensibilisés aux dispositifs proposés par l’Agefiph par le biais de sessions de formation. Par exemple, un des formations prévoit l’intervention d’une compagnie de théâtre d’improvisation. L’idée est de casser les tabous, de manière ludique et dynamique. » Laskine Emouengue, délégué régional adjoint Agefiph Pays de la Loire.

4. L'Agefiph apporte son soutien à la réforme des entreprises adaptées (EA)

Dans le cadre d'un accord de partenariat signé en 2019 avec l'UNEA, l'Agefiph est mobilisée pour accompagner la réforme des entreprises adaptées (EA). 

Concrètement ce partenariat se traduit par : 

> Le soutien financier aux expérimentations CDD tremplin et Entreprises adaptées de travail temporaire (EATT)

> L'accès aux aides financières et services de l'Agefiph au bénéfice des salariés des EA.

> L'appui financier et technique à la formation des personnes en EA.

> Le soutien financier à la fondation AMIPI pour expérimenter des méthodes de préparation à l'emploi de personnes en situation de handicap cognitif

> L'élargissement aux EA des partenariats territoriaux existants et notamment du réseau de référents handicap.

L'Agefiph en appui aux personnes handicapées

L’action de l'Agefiph vise à permettre aux personnes handicapées de trouver et de mettre en oeuvre les solutions permettant de compenser le handicap dans l'emploi.

1. Nous aidons les personnes handicapées à compenser le handicap dans l'emploi

L'offre de services et d’aides financières de l’Agefiph s’adresse à toutes les personnes reconnues handicapées ou ayant engagé des démarches de reconnaissance du handicap, qu’elles soient en recherche d’emploi, salariées ou travailleurs indépendants.

Nos actions visent à compenser le handicap des personnes handicapées dans leur parcours vers l'emploi, pour permettre d'accéder à un emploi, de le conserver et d'évoluer professionnellement.

19 876
emplois préservés

 

19 876 salariés handicapés ont conservé leur emploi avec l’aide de l’Agefiph en 2019.

69 058
Recrutements

 

69 058 personnes handicapées ont signé un contrat de contrat de travail dans une entreprise privée en 2019 dont 4 049 en alternance.

3 985
Créations d'entreprise

 

3 985 demandeurs d'emploi handicapés ont créé leur entreprise avec l’aide de l’Agefiph.

2. Nous accompagnons les personnes handicapées les plus en difficultés

L’emploi accompagné permet aux personnes handicapées et notamment à celles accueillis dans un établissement ou service d’aide par le travail (ESAT) ayant un projet d’insertion en milieu ordinaire de travail mais également à toutes les personnes rencontrant des difficultés particulières d’accéder à l'emploi et de s'y maintenir durablement.

Le dispositif propose à la personne un accompagnement médico-social et un soutien à l’insertion professionnelle, ainsi qu’un accompagnement à l’employeur. Le déploiement du dispositif au niveau des territoires est réalisé par les Agences régionales de santé (ARS), en lien avec l’Agefiph, le FIPHFP et les Direccte.

2 400
Personnes accompagnées

 

2 400 personnes plutôt jeunes et présentant majoritairement des difficultés psychiques ou mentales ont bénéficié du dispositif "Emploi accompagné" en 2019.

Témoignage : Bruno Brunner, gérant d’un garage à Thionville, a recruté Nicolas 27 ans en CDI dans le cadre du dispositif Emploi accompagné : 

« Quand on m’a parlé de Nicolas et de son souhait de quitter l’Esat pour travailler en milieu ordinaire, j’ai accepté de le prendre à l’essai durant quinze jours. Nous avons renouvelé cette période deux mois puis signé un contrat de mise à disposition de deux ans dans le cadre du dispositif d’emploi accompagné. Dans mon garage, nous travaillons en famille et Nicolas a tout de suite été bien intégré. Il s’occupe de la maintenance des véhicules (changer les plaquettes de frein, faire les niveaux, nettoyer les véhicules à l’extérieur et à l’intérieur…).

À la fin de la période de mise à disposition de Nicolas, mon fils arrivait en fin de contrat d’apprentissage. J’ai eu à faire un choix entre un jeune homme motivé, toujours ponctuel et travailleur et mon fils, peu investi sur son poste à l’époque. Je suis plutôt papa poule, la décision a été dure à prendre, mais c’est Nicolas que j’ai choisi. Mon fils a pu ensuite réintégrer l’entreprise, sans rancune. Nicolas travaille chez nous dix-sept heures par semaine et, pour lui permettre d’être autonome, nous avons installé un tableau avec les tâches à effectuer et le temps imparti. Julie Le Béguec, de l’association Pyramide Est, nous accompagne sur l’ensemble des démarches et nous savons qu’en cas de besoin on peut la mobiliser rapidement.

Aujourd’hui, tout se passe à merveille et je suis impressionné par Nicolas. Il ne parlait pas beaucoup et plaisante aujourd’hui avec les clients, prend des initiatives. Pour moi, ce recrutement est une vraie réussite ! »

Et demain ?

Chacun aura, encore plus facilement, la possibilité de compenser son handicap tout au long de son parcours vers et dans l’emploi avec :
>Une offre de services commune avec le fonds pour l'insertion des personnes handicapées dans la fonction publique (FIPHFP), disponible en ligne, conçue avec les personnes handicapées pour mieux répondre à leurs besoins en compensation, quel que soit le handicap.
>Un service public de l'emploi plus inclusif associant Pôle emploi, Cap emploi et les Missions Locales.

Covid 19 / Des mesures exceptionnelles

Face aux conséquences économiques et sociales de la crise liée au Covid 19, l'Agefiph propose des services et aides financières pour poursuivre leur parcours vers l'emploi ou leur activité professionnelle.

En savoir plus

En partenariat avec les acteurs publics

Aujourd’hui, une nouvelle dynamique est impulsée par les pouvoirs publics pour un marché du travail plus inclusif pour les personnes handicapées. L'Agefiph mobilise son expérience et son expertise pour que cette ambition se traduise concrètement.

1. Nous accompagnons la réforme de l'obligation d'emploi des travailleurs handicapés

A compter du 1er janvier 2020, les règles en matière d’obligation d’emploi de travailleurs handicapés changent pour les entreprises. La réforme, si elle ne remet pas en cause le principe d’un taux d’emploi obligatoire, prévoit de nombreuses évolutions concernant les modalités de réponse à l’obligation d’emploi des travailleurs handicapés, la déclaration d’obligation d’emploi (DOETH) ainsi que le calcul de la contribution annuelle. 

L’Agefiph, en partenariat avec l’Agence centrale des organismes de sécurité sociale (Acoss) et les caisses de la Mutualité sociale agricole (MSA) informe les entreprises sur la réforme et les changements que cela impliquent pour elles.
 

103 700
Entreprises

 

103 700 entreprises de 20 salariés et plus sont assujetties à l’obligation d’emploi de personnes handicapées

Témoignage : Sophie Cluzel, Secrétaire d’Etat chargée des Personnes handicapées :

« Trente ans après la loi de 1987, malgré de nets progrès, l’objectif des 6 % de travailleurs en situation de handicap n’est pas atteint. Les personnes handicapées continuent de rencontrer de fortes difficultés pour accéder à l’emploi et s’y maintenir. Le taux d’emploi direct dans le secteur privé est de 3,5 % seulement et il ne progresse que de 0,1 % par an. Une personne handicapée a aujourd’hui trois fois moins de chances que la moyenne d’être en emploi et elle est deux fois plus exposée au chômage, avec, de surcroît, des périodes d’inactivité plus longues. Pour toutes ces raisons, il était devenu nécessaire de rénover l’obligation d’emploi. L’objectif est de donner un vrai coup d’accélérateur à l’inclusion des travailleurs handicapés en leur ouvrant davantage les portes de l’entreprise et en valorisant leurs compétences. »

2. Nous participons à la concertation initiée par le gouvernement

Dans le cadre de la concertation lancée par le gouvernement pour réformer la politique d’emploi des personnes handicapées, l’Agefiph anime depuis 2018 un groupe de travail consacré à l'engagement des employeurs avec l'objectif d'identifier de nouveaux leviers pour mobiliser les employeurs publics et privés afin de développer l'emploi des personnes handicapées.

L'Agefiph a construit avec des entreprises et des acteurs de l'emploi formation des actions concrètes visant à intégrer durablement le handicap dans leur stratégie globale.

> A découvrir : les 7 étapes pour intégrer durable le handicap à la stratégie globale de l'entreprise.

3. Nous participons à l'animation de politiques emploi handicap nationale et régionales

L’Agefiph collabore avec tous les acteurs impliqués sur le sujet emploi handicap aux niveaux national et régional :

  • Au niveau national, la convention Etat-Agefiph a constitué jusqu’en 2013 un cadre novateur de partenariat entre l’Etat et l’Agefiph caractérisé en particulier par des engagements réciproques entre les signataires. Des accords-cadres nationaux, auxquels l’Etat et l’Agefiph étaient parties prenantes, ont été ensuite des instruments privilégiés. Un rapport de la Cour des comptes préconisait dès 2017 de rétablir une convention d’objectifs bipartite Etat-Agefiph triennale, conformément à la loi, en plus de la convention multipartite. Afin de « mieux structurer » leurs relations, l’Etat et l’Agefiph ont posé les bases d’une convention bilatérale permettant d’assoir le périmètre d’une feuille de route et d’un partenariat pérenne dans un cadre rénové.
  • Avec le FIPHFP, une réflexion approfondie sur la convergence des offres de service entre les deux institutions privée et publique a été menée en 2019. Les préconisations qui en sont issues seront soumises aux gouvernances des 2 fonds en début d’année 2020. Un bilan de la convention 2017 – 2019 liant l’Agefiph et le FIPHFP a été établi et des travaux relatifs à l’élaboration d’une nouvelle convention pluriannuelle ont été initiés.
  • Au niveau régional, l’Agefiph intervient notamment dans le cadre des Programmes régionaux d’insertion des travailleurs handicapés pour le pilotage des politiques régionales d'insertion des travailleurs handicapés, la définition, la mise en œuvre et le suivi de plans d’actions concertées.
  • Elle intervient également dans le cadre de diverses conventions ayant par exemple pour objet la montée en charge du dispositif Emploi accompagné, qui rapproche le champ de l’insertion professionnelle de celui du médico-social, ou encore dans la mise en place d’expérimentations conduites par l’État avec les entreprises adaptées dans le cadre de la convention Cap vers l’entreprise inclusive.
Et demain ?

Une offre de service commune à l'Agefiph et au FIPHFP permettra de garantir :
> L’équité de traitement pour les bénéficiaires susceptibles de transiter au cours de leur carrière au travers de divers statuts (demandeurs d’emploi, salariés, agent public)
> La cohérence pour les pouvoirs publics pour lesquels la dissymétrie de certains cadres d’intervention est peu lisible
> Une mise en oeuvre simplifiée pour les professionnels, permettant ainsi d’améliorer la qualité de l’appropriation et de la mobilisation des offres, en particulier par les acteurs de droit commun.

Au service de la transition inclusive

Observer l’évolution de la situation des personnes handicapées dans l’emploi, identifier les meilleures pratiques, évaluer la qualité des services et leurs impacts, l'Agefiph a vocation à pouvoir proposer des améliorations, des nouveaux services, diffuser les meilleures pratiques et adapter les réponses aux nouveaux besoins...

1. Nous produisons données et analyses sur la situation des personnes handicapées

L’Agefiph diffuse tout au long de l’année des données destinées à informer sur la situation de l’emploi des personnes handicapées et notamment :

  • Des Tableaux de bord trimestriels régionaux et national sur l'emploi des personnes handicapées
  • Les chiffres clés de l’emploi et du handicap

Toutes les études, données et rapports publiés par l'Agefiph dont disponibles dans le centre de ressources du site agefiph.fr > A découvrir

2. Nous soutenons ceux qui innovent pour toujours plus d’inclusion

L’Agefiph soutient et promeut les innovations sous toutes ses formes, sociale, technologique, pédagogique et managériale dès lors qu’elles contribuent à faire progresser l’inclusion des personnes en situation de handicap. La méthode de l’Agefiph est ouverte. 

En 2019, nous avons financés 22 projets expérimentaux.

Témoignage Hugues Aubin, coordinateur de l’association My Human Kit :

" Depuis 2017, avec l’aide de l’Agefiph, nous proposons des formations de deux semaines, ouvertes aux personnes handicapées. Elles se familiarisent avec l’impression 3D, la découpe laser, les codes de programmation pour détourner des robots vers une utilisation adaptée à leur handicap, etc. Elles acquièrent des compétences valorisables sur le marché du travail. L’un de nos volontaires en situation de handicap, Sébastien Lutz, ancien chauffeur laitier, a suivi le cursus, s’est investi et passionné pour le projet : il est aujourd’hui fabmanager en CDI, et gère le FamLab, un FabLab itinérant porté par l’association Familles rurales."

AVA pour réinventer l'accessibilité de demain

L’expérimentation AVA, soutenue par l'Agefiph, vise à « réinventer l’accessibilité de demain » et développe un outil simple pour compenser le handicap des personnes déficientes auditives en situation de réunion : les personnes se connectent à leur smartphone et AVA transcrit instantanément les conversations. Notre objectif est de faire connaitre et développer l’utilisation de applications qui renforceront l’accessibilité et l’inclusion professionnelle par des moyens de compensation novateurs et adaptés. 25 utilisateurs expérimentent l’application au quotidien. Un bilan sera fait fin 2020.

En savoir plus
Et demain ?

L'Agefiph poursuit son soutien aux projets innovants. La consultation Handinnov lancée début 2020 a permis de sélectionner 15 projets, sur les 170 reçus, portant sur la prévention de la désinsertion professionnelle et le maintien dans l''emploi.

Notre organisation

Depuis sa création en 1987 l'Agefiph place les personnes handicapées et les entreprises au coeur de son organisation.

 

1. Une gouvernance paritaire élargie

La gouvernance paritaire élargie de l’Agefiph est un gage important pour assurer le développement de services adaptés aux besoin des travailleurs handicapés et des entreprises au regard des fonds disponibles pour cette politique d’accompagnement de l’inclusion en emploi. Elle permet de donner la parole, et même plus, à ceux pour qui les services sont conçus.

L’Agefiph est administrée par des représentants de l’ensemble des acteurs impliqués dans la politique d’emploi des personnes en situation de handicap au sein de quatre collèges

  • Collège employeurs dans lequel sont représentés la CPME, FNSEA, MEDEF
  • Collège salariés dans lequel sont représentés la CFDT, CFE-CGC , CFTC, CGT, FO
  • Collège des associations dans lequel sont représentés l’APF, CFPSAA, FNATH, UNAFAM, UNAPEI
  • Personnalités qualifiées composées de cinq membres, dont trois sont désignés respectivement par chacun des collèges, employeurs, salariés et associations, et deux par l’État.

Pour la période 2018-2020 l’Agefiph est présidée par Malika Bouchehioua (Medef).

> A consulter : le détail de l'organisation de l'Agefiph.

2. Notre organisation déconcentrée au plus près des besoins des territoires

L’Agefiph mobilise les compétences plus de 450 collaborateurs présents au siège et dans 14 délégations régionales et 21 sites pour répondre aux besoins de proximité des entreprises et des personnes en situation de handicap. 

Présents sur le terrain, 60 conseillers Agefiph sont les interlocuteurs directs des entreprises, quelle que soit leur taille, qu’ils conseillent et accompagnent pour identifier les solutions et construire les plans d’action destinés à inclure le handicap dans leur politique ressources humaines.
 

3. Une offre de services et d’aides financières toujours plus simple et facile d’accès

Au service de ses publics, nous développons une offre de services digitale. Depuis 2018, les entreprises ont la possibilité de réaliser en ligne les demandes de Reconnaissance de la lourdeur du handicap (RLH) et d'Aide à l’emploi des travailleurs handicapés (AETH). 

Le site agefiph.fr met à disposition dans le centre de ressources des vidéos, guides pratique, etc., destinés à informer et sensibiliser sur l’emploi et le handicap, un espace emploi et bientôt un espace collaboratif pour le Réseau de référents handicap. Actrice de la construction d’un marché du travail ouvert au handicap, l’Agefiph donne l’exemple en matière d’accessibilité de ses informations sur internet. Le site garantit un niveau d'accessibilité élevé sur la base du Référentiel général d'accessibilité pour les administrations (RGAA).

Et demain ?

Afin de permettre à tous de trouver le bon interlocuteur capable de répondre aux questions sur l’emploi et le handicap mais également de faciliter l'accès et la mobilisation de nos aides financières et services, l'Agefiph :
> A collaboré au projet de site portail www.monparcourshandicap.gouv.fr initié par l'Etat.
> Ajuste son organisation et son fonctionnement pour permettre de délivrer, à tous les publics, une information claire, fiable et accessible.
> Continue de développer les services accessibles en ligne sur le site agefiph.fr.

En vidéo : L'Agefiph : Pourquoi ? Comment ?

Pour aller plus loin : Les documents à télécharger

Publié le 29 août 2019