Des élèves d’un institut médico-éducatif embauchés comme saisonniers

A+ A-

Depuis près de vingt ans, Les Coteaux nantais, une entreprise spécialisée dans la production et la transformation de fruits biologiques, ont établi un partenariat avec un institut médico-éducatif (IME). Durant toute la saison des récoltes, des élèves de l’établissement sont présents sur l’exploitation.

1. L'expérience

Fiche rédigée le 27/09/07


Vingt ans de partenariat


La société Les Coteaux nantais exploite 64 hectares de verger dans la périphérie de Nantes. Cette ancienne exploitation familiale, implantée dans la région depuis plus de soixante ans, s’est muée en véritable entreprise dans les années 1980 en se spécialisant dans la production biologique et en développant une activité de transformation. Elle produit et commercialise aujourd’hui une soixantaine de produits : cidre, jus de fruits, confitures… L’entreprise emploie 53 salariés, auxquels s’ajoutent des saisonniers en période de récolte des fruits. Depuis 20 ans, Les Coteaux nantais ont établi un partenariat original avec l’institut médico-éducatif (IME) Les Papillons, qui accueille des élèves présentant un handicap mental : chaque année, des équipes d’adolescents de l’établissement, âgés de 16 à 18 ans, sont embauchées pour participer à la cueillette et au ramassage des fruits.


Une présence « naturelle » dans l’entreprise


« Depuis sa création, l’entreprise est sensibilisée au handicap, explique Michel Delhommeau, le directeur général. Les anciens dirigeants avaient un enfant handicapé et j’ai moi-même été sensibilisé par des personnes de mon entourage direct. C’est donc tout naturellement que nous sommes tournés vers l’IME lorsque l’entreprise a commencé à diversifier son activité. À l’époque, on parlait beaucoup de l’emploi des personnes handicapées, mais très peu des enfants et des adolescents de l’enseignement spécialisé. Nous avions des besoins nouveaux et nous avons eu l’idée de proposer à l’établissement d’embaucher chez nous, pendant la saison, des élèves qui étaient plutôt destinés à être orientés vers le secteur protégé. » Une première expérience est d’abord tentée avec de petits groupes sur une demi-journée, puis, peu à peu, le partenariat s’installe. Aujourd’hui, l’IME est présent sur l’exploitation durant toute la saison. En 2005, l’entreprise franchit un pas supplémentaire en intégrant parmi ses permanents Mathieu, un jeune homme de 19 ans, issu d’un établissement spécialisé de Saint-Nazaire.

Un jeune homme recruté en


Concrètement, les élèves de l’IME, tous âgés de plus de 16 ans, viennent participer aux travaux de cueillette. Ils sont encadrés par leur éducateur et ramassent les fruits à côté des autres équipes de l’entreprise. Leur prestation est facturée à l’entreprise par leur établissement en fonction du tonnage de fruits ramassés. Pour les accueillir, aucun dispositif particulier n'a été nécessaire. L'embauche de Mathieu a en revanche demandé plus de réflexion. L'entreprise lui a d'abord proposé plusieurs périodes de stage, puis l'a recruté comme saisonnier avant de l'intégrer en CDI à trois-quarts temps. Cette intégration progressive s'est faite en relation avec son établissement d'origine et avec sa famille. Elle permis de  prendre le temps de sensibiliser le personnel de l'entreprise. Sur le plan administratif, Michel Delhommeau s'est rapproché de Cap emploi, qui a monté le dossier de demande d'aide à l'Agefiph.

Des équipes durant toute la saison


Mathieu est aujourd’hui pleinement intégré dans l’entreprise. S’il n’a pas de tuteur attitré, plusieurs salariés volontaires se relaient auprès de lui, en fonction des tâches qu’il effectue. « Mais il assume aussi de petites responsabilités, souligne Michel Delhommeau. C’est lui qui s’occupe notamment de la mise en place dans notre magasin de vente directe, et de la mise en sachet de certains produits. » Dans les vergers, une équipe de 7 à 10 élèves de l’IME Les Papillons est désormais présente quotidiennement de septembre à la Toussaint. Elle est renforcée un jour par semaine par une seconde équipe. Ce qui représente un effectif de 25 à 30 élèves chaque année. « Après 20 ans, le fonctionnement est parfaitement rôdé et tout le monde est habitué à la présence de ces adolescents », commente Michel Delhommeau.

Retour haut de page

2. Le témoignage

Delhommeau Michel, Directeur général


« Des passerelles avec le milieu ordinaire sont possibles »


« Ce partenariat nous a permis de créer un équilibre dans l’entreprise, où nous accueillons des gens de toutes origines et de toutes compétences. C’est notre manière de cultiver la diversité. Pour les élèves de l’

 

, c’est l’occasion d’un premier contact avec l’entreprise. Quelle que soit leur orientation future, ils auront cette expérience. Beaucoup rejoindront sans doute le secteur protégé, mais l’exemple de Mathieu montre qu’il existe des passerelles avec le milieu ordinaire. Son recrutement a été mûrement réfléchi. Il était essentiel que l’équipe adhère au projet car sa présence demande un encadrement constant. Il est aujourd’hui partie intégrante de l’entreprise et bénéficie d’une vraie reconnaissance comme salarié. »


Retour haut de page

3. La fiche d'identité de l'entreprise

  • Entreprise : Coteaux nantais
  • Activité : Agriculture, sylviculture, pêche
  • Région : Pays de la Loire
  • Effectif entreprise : 53
  • Effectif TH de l'entreprise : 3
  • Unités valorisables au titre de la sous-traitance : nc
  • Accord d’entreprise : NON
  • Convention Agefiph : NON
  • Contact : Delhommeau Michel (Directeur général) :
    christelle.sailly@coteaux-nantais.com
  • Mise à jour : 17/10/2007
Retour haut de page

4. La fiche technique

  • Durée du projet : 20 ans
  • Nombre de salariés concernés : une trentaine par an
  • Type de handicap : mental
  • Aménagements
    • techniques : non
    • organisationnels : oui
    • formation : non
  • Financements : Agefiph
  • Partenaires : IME Les Papillons, IME Marie-Moreau, Cap emploi
Retour haut de page

Télécharger la fiche

Sous traitance avec le milieu protégé - Recrutement / Intégration (Document PDF - 559,69 kB)


La lecture de ce fichier nécessite le logiciel Adobe Reader : Télécharger Adobe Reader.

Retour haut de page

Vos contacts près de chez vous